Arthur Ténor - auteur jeunesse

17 septembre 2019

La rentrée se fera dans la fantasy, l'addiction funeste à la lecture et une vision de ce qui nous attend...

Pour cette rentrée scolaire et littéraire 2019, je vous propose de découvrir mes sorties du semestre. Au programme : du grand imaginaire spectaculaire, du suspense addictif et un petit bond dans le futur de nos enfants.

Chez Scrineo, dans la série L'Académie diplomatique d'Isuldain

Fin août est sorti Le collectionneur de monstres (Scrineo Jeunesse). Dans le même univers d’héroïc fantasy que l’Académie diplomatique d’Isuldain. Pour les 12 – 15 ans, qui aiment ou veulent découvrir ce genre littéraire.

 

Collectionneur de monstres

 

 

En octobre, deux publications qui, je l’espère, attireront votre attention :

 

* Dead Lines, chez Gulf Stream. Si vous connaissez Le livre dont vous êtes la victime (et celui dont vous êtes ENCORE la victime), voici le troisième opus qui aurait pu s’intituler « Le livre STUPÉFIANT dont vous êtes la victime ». Attention ! Ce roman présente un réel danger d’accoutumance à la lecture !

 

Couv Dead Lines

 

* L’avertissement des abysses, chez Le Muscadier. Il s’agit de la réédition actualisée du roman paru chez Grasset Jeunesse en 2014. Il est préfacé par Nicolas HULOT. J’ajoute une mention spéciale pour ce titre écrit en 2013, puisque son héros est un Greta Thunberg du futur qui alerte et mobilise la jeunesse du monde entier sur son avenir en péril.

L-avertiement-des-abyes

 

 

Posté par arthurtenor à 17:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 septembre 2019

Coucou la revoilou !

Plus affreusement drôle que jamais, elle revient en cette jolie rentrée ensoleillée, dans la nouvelle collection 1ères lectures de LITO.

91Z1QhvSjvL71Oo5ycoTnL710CjS37YCL71itDWMpPKL

 

91lFMtABqWL71SMeOfjVML71i3IxVMPPL61AFunwRJvL

 

 

 

 

 

 

 

Posté par arthurtenor à 14:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 août 2019

Je suis particulièrement heureux qu'on en parle encore...

Je viens de découvrir cette chronique sur Le mystère Saint-Exupéry, enchanté qu’on en parle encore, d’autant que ce petit roman est parmi ceux que j’ai écrit celui auquel je suis le plus attaché.
C'est sur le site de Ségolène Pampoune. Un grand merci à elle...

mercredi 28 août 2019

Le mystère Saint-Exupery - Arthur Ténor



Infos sur le livre

éditions : Scrineo
date de publication : 06-05-2016
pages : 128
prix : 8,90€

Résumé éditeur

 Depuis que son escadrille a été affectée en Corse, Saint-Exupéry vole beaucoup, prend tous les risques, jusqu'à devoir réussir des retours en catastrophe qui valent les plus grandes inquiétudes de ses amis. Pendant ce temps, Horst Rippert, pilote de la Luftwaffe basé à Marignane, écoute avec quelques camarades les nouvelles de la bataille de Normandie. Le lendemain matin, il remonte dans son Messerschmitt pour une nouvelle " partie de chasse ". Au même moment, St Ex s'envole de Borgo pour une mission de routine à bord d'un avion non-armé. La rencontre se produit à quelques encablures des calanques de Cassis. Horst Rippert attaque sa proie et la crible de balles, puis il prend le temps d'observer la chute de l'avion ennemi. Nulle satisfaction cette fois, nulle joie, nulle fierté... Cette poignée de secondes durant laquelle l'avion de reconnaissance en flamme chute, commence pour St Ex par la panique, l'instinct de survit le pousse à lutter pour s'extraire de la carlingue en feu avant qu'elle heurte la mer. Puis soudain, il parvient à s'éjecter. Il ne lui reste en fait plus que deux secondes à vivre. Deux secondes d'éternité durant lesquelles défilent à une allure folle les grands moments de sa vie. 


Pourquoi ce livre ?

Lors de chacune de nos rencontres en salons, j'attache une grande importance au fait d'acquérir un ouvrage d'Arthur Ténor, un de mes auteurs jeunesse favoris...


De quoi est-il question ?

Avant d'être l'auteur d'un des romans jeunesse les plus célèbres du monde, Antoine de Saint-Exupéry fut l'un des plus grands pilote du XXème siècle, passionné par les contrées lointaines et ayant eu un rôle plus que conséquent durant la seconde guerre mondiale. Jusqu'au jour où son avion disparu sans que l'on ne sache jamais ce qu'il advint.
En cette fin du mois de juillet 1944, la France s'apprête à perdre un grand homme, un grand écrivain et un grand pilote. Mais ça, chacun l'ignore et la mission que s'apprête à accomplir Saint-Exupéry est millimétrées pour contrer tout événement inattendu. De la préparation de l'avion à la préparation du pilote, rien n'est laissé au hasard.
Et c'est avec la plus grande impatience que l'homme s'apprête à décoler, lui qui aime tant l'aviation depuis qu'il a découvert cet univers étant. Car l'homme est malgré tout resté un grand enfant, un grand enfant qui aura su trouver les mots pour apporter la plus belle des poésies sur l'amitié et la tolérance pour les plus jeunes.


Du côté de la forme...

Honte à moi, je n'ai jamais lu Le petit prince. Des textes classiques j'en ai avalé un paquet mais celui-ci, jamais. C'est donc sans influence que je me suis plongée dans ce roman biographique. Sans influence ou presque puisque Arthur Ténor fait partie des auteurs que je suis les yeux fermés.
Le roman biographique n'est, de base, pas le genre qui m'intéresse le plus. Je préfère presque plus lire une vraie biographie que quelque chose de romancé et pourtant, là, j'ai été très attirée par ce roman et notamment parce que j'étais curieuse de voir comment l'auteur allait traité la fin de vie d'un des auteurs dont la mort reste l'une des plus mystérieuses.
Avec ce roman, je me suis un peu plus familiarisée avec cet auteur de la moitié du XXème siècle et ai eu le sentiment de découvrir un homme que j'avais trop facilement catalogué à son oeuvre. Ici, j'ai découvert le Saint-Exupéry pilote et l'âme d'enfant qui ne le quitta jamais ce qui m'a fait du bien et m'a donné un peu plus envie de le voir autrement.
Même si nous sommes dans un roman pour la jeunesse, la question des pilotes et de la seconde guerre mondiales sont assez présentes ce qui est plutôt intéressant car permet aux plus jeunes de se porter sur cette période selon un point de vue un peu différent ce qui est toujours une bonne chose. Une belle manière aussi d'amener le jeune lecture à l'oeuvre de l'auteur.
Certes, nous sommes là face à un roman plutôt court ce qui laisse présager l'adaptation. Pourtant, l'auteur a su offrir à son lectorat quelque chose de très complet mais où l'émotion a aussi sa part belle ce qui est plutôt une bonne chose. Un beau moment une fois encore de voir l'auteur comme un homme et pas seulement comme un nom sur une couverture de roman.
Le style d'Arthur Ténor est toujours un style qui me porte et qui me permet de passer un très bon moment de lecture. Un style qui se savoure mais qui en même temps sait porter l'imaginaire et la réflexion du jeune lecteur. Ici, il a su montrer qu'il pouvait aussi s'appliquer à un tout autre genre : la biographie historique.


En conclusion... 

C'est dans l'idée de passer un bon moment que je me suis plongée dans cette lecture et c'est avec plaisir que j'ai dévoré ce roman avec le plaisir de découvrir la vie d'un homme mystérieux, me plonger dans un mystère historique et retrouver la plume d'un auteur dont j'apprécie beaucoup le travail. J'en aurais voulu plus.
Un court roman qui change et qui m'a donné envie de lire enfin ce fameux Petit Prince... 

Posté par arthurtenor à 12:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 août 2019

Rien que du bon pour le Collectionneur de monstres...

Voici une rentrée qui s'ouvre en fanfare pour mon premier bébé du semestre.

C'est sur l'excellent site Lirado.fr ...

Le Collectionneur de monstres d’Arthur Ténor

Age :  12 – 15 ans

Éditeur : Scrinéo ( 2019 )

180 pages

Note : 4 out of 5 stars

Ce livre est le second tome de la série L’Académie diplomatique d’Isuldain. Je ne le savais pas lorsque j’ai commencé cette lecture, mais cela ne m’a de toute façon pas dérangé pour entrer, comprendre et suivre l’histoire car celle-ci peut se lire comme un one-shot.

Les premières pages de Le Collectionneur de monstres sont un peu déroutantes, le temps de se plonger dans l’univers imaginé par Arthur Ténor, mais très vite on se familiarise avec les personnages principaux ( typiques des récits de fantasy : elfes, orques, magiciens…) , ses lieux et son bestiaire spécifique. Arthur Ténor glisse ainsi de nombreuses descriptions au fur et à mesure de la lecture, ce qui rend cet univers facile à s’approprier et aussi très riche, alors même que le roman n’est pas bien épais et peut donc se lire dès le plus jeune âge.

J’ai aimé justement que l’action soit resserrée autour d’un événement principal : le conflit entre deux peuples de ce monde et la manière dont les jeunes Crépusculaires vont gérer ce dernier. Le roman n’est pas aussi long que bon nombre de romans de littérature fantasy mais il en reprend les codes et surtout il offre au lecteur son lot de rebondissements. Pour une première découverte de ce genre littéraire, c’est vraiment parfait.

Enfin, ce qui m’a également plu, c’est les multiples traits d’humour du narrateur mais aussi entre les personnages, tout au long du récit. Le roman n’en est que plus fluide, accessible et les personnages que plus sympathiques.

Posté par arthurtenor à 09:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 août 2019

C'est pour les ados, et c'est exactement ça...

https://www.cpourlesados.com/ca-livres/le-collectionneur-de-monstres

 

Couv Collec monstres

 

Critique cpourlesados

Et puis, je découvre celle-ci aussi... https://morganelovebooks.wordpress.com/2019/08/14/chronique-le-collectionneur-de-monstres/

Avis:Tout d’abord je tiens à remercier les éditions Scrineo pour l’envoi de ce roman. Je ne connaissais pas l’auteur et j’étais heureuse de découvrir ce livre de fantasy jeunesse. Même si je n’ai pas lu le livre « L’académie diplomatique d’Isuldain », je n’ai pas eu de mal à comprendre celui-ci.

Dans ce livre nous suivons un groupe de jeunes gens étudiants la diplomatie. Ils vont devoir accompagner leur maître dans une mission périlleuse pour rétablir la paix entre deux ennemis. Nos jeunes gens vont alors se rendre compte qu’il y a bien plus en jeu qu’il n’y paraît et vont tenter de trouver une solution pacifique à ce conflit.

J’ai aimé découvrir les personnages, on suit ce groupe plutôt disparate puisque chaque personnage appartient à une race différente et a chacun son caractère. C’était agréable de les voir évoluer ensemble, de voir leur complicité et d’assister à leurs chamailleries. Les personnages sont divers et intéressants bien que pas assez approfondis à mon goût.

Côté histoire, l’intrigue est simple mais attractive. On se demande comment va se terminer le conflit qui oppose les deux ennemis. J’ai aimé suivre l’enquête des Crépusculaires et les voir coopérer. Ils font la rencontre de nombreux monstres bien décrits ce qui permet de visualiser leur apparence. La fin est rapide mais logique.

En bref, j’ai bien aimé ce livre même s’il a pour moi été un peu court et pas assez approfondi. J’aurai aimé en apprendre plus sur les personnages et l’univers. Néanmoins pour un livre jeunesse de ce format c’est normal. A mon sens c’est un bon ouvrage pour introduire les plus jeunes à la fantasy.

Morgane "

Et sur les chroniques de Madoka :

http://chroniquesdemadoka.eklablog.com/le-collectionneur-de-monstres-fantasy-a168708142

Mon avis : ****

Un plaisir et une aventure renouvelés avec les héros de l’Académie diplomatique d’Isuldain !!

 

Nos jeunes diplomates vont de voir résoudre une crise difficile entre Thémédéor, un riche seigneur qui collectionne les créatures les plus étranges et les plus dangereuses, et les Kazkares, peuple de marchands assez violent. Le mage Méléandion les accompagne mais lorsqu’ils arrivent à la cité de Thémédéor, la guerre a déjà commencé. Après une discussion auprès des Kazkares, les diplomates et le magicien décident de rencontrer le maître de la cité mais de mauvaises surprises vont les attendre !

 

J’ai une nouvelle fois adoré ce deuxième opus avec les jeunes héros de l’Académie d’Isuldain !

On découvre leur évolution et aussi leurs relations aussi bien avec les autres membres qu’avec le mage.

Partis pour tenter de résoudre diplomatiquement un conflit concernant une marchandise, nos héros vont découvrir que Thémédéor collectionne les créatures féroces et étranges ! Son palais en est peuplé et les jeunes diplomates vont risquer leur vie pour obliger le maître de la cité à honorer son contrat…

 

De l’action, des monstres, de l’amitié et un bestiaire fantastique étonnant !

Ce deuxième tome se lit avec toujours autant de plaisir et de curiosité !

Je suis partante pour un troisième voyage !!

 

 

Posté par arthurtenor à 18:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 août 2019

Un critique en diamant pour le Collectionneur de monstres...

No coment...

C'est sur le site Booknode : https://booknode.com/le_collectionneur_de_monstres_03009844/comments?sort=date

 

Posté par arthurtenor à 10:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 août 2019

En cette veille de fête, c'est la fête chez les Ténor avec la naissance d'un nouveau bébé. L'est bôôô !

 C'est le
 

Connaissez-vous tous les romans Fantasy d'Arthur Ténor chez Scrineo ?

Aujourd'hui en librairie, découvrez

Le collectionneur de monstres

son nouveau roman d'héroïc-fantasy qui ouvrira les portes du genre aux jeunes lecteurs !

Aujourd'hui en librairie !

Pour les lecteurs à partir de 12 ans

192 pages - 12,90€

9782367407265

Un groupe d’élèves de l’empereur d’Isuldain, reçoit sa première mission d’accomplissement. Il leur est demandé de résoudre un conflit armé entre une redoutable tribu de chasseurs kazkares et un baron surnommé « Le collectionneur de monstres ». Il détient une collection de créatures exceptionnelles, conservées vivantes dans une sorte de zoo fantastique. Soupçonnant une affaire plus complexe et pernicieuse qu’il n’y paraît, leur maître suggère à l’équipée de mener l’enquête. Entre ce mystère à résoudre et le conflit armé qui les a amenés jusqu’au château, quelles aventures attendent les apprentis ?

Quand le monde s’est résolu à la violence, la diplomatie peut-elle encore faire triompher la paix ?

Feuilletez le livre
 
Avant Le Collectionneur de monstres, Arthur Ténor a imaginé d'autres univers :

À partir de 12 ans

176 pages - 12,90€

9782367406282

Feuilletez le livre

À partir de 14 ans

352 pages - 14,90€

9782367403199

Feuilletez le livre

À partir de 15 ans

384 pages - 14,90€

9782367400341

Feuilletez le livre
 

Belle journée !

L'équipe Scrineo

 
 
 

Posté par arthurtenor à 14:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 août 2019

Voici qui annonce (déjà !) une rentrée bien sympathique...

Pour " le Collectionneur de monstres ", nouvelles aventures de la chambrée des Crépusculaires de l'Académie diplomatique d'Isuldain.

C'est sur le blog littéraire de Mylène : https://www.leslecturesdemylene.com/2019/08/academie-diplomatique-isuldain-2-collectionneur-monstres-arthur-tenor.html

Merci à elle !

L'académie diplomatique d'Isuldain, tome 2 : Le collectionneur de monstres de Arthur Ténor

lundi 12 août 2019
Synopsis : La citadelle de Thémédéor, dit le " Collectionneur de monstres ", est assiégée. Les Kazkares, tribu de redoutables chasseurs, sont prêts à mettre la citadelle à feu et sang s'ils n'obtiennent pas ce qu'ils réclament.
La prestigieuse Académie diplomatique d'Isuldain est chargée de désamorcer le conflit pour rétablir la paix. C'est donc à la jeune chambrée des Crépusculaires que l'affaire est confiée. Pour ces novices, cette mission est décisive, car elle déterminera leur avenir au sein de l'Académie.
Mais lorsqu'ils arrivent sur place, l'affaire se révèle bien plus complexe qu'il n'y paraît. Leur présence n'est pas la bienvenue, et c'est sur le fil de la vie qu'il leur faudra conserver leur équilibre... en espérant ne pas tomber dans l'un des horribles enclos du Collectionneur de monstres.
Quand le monde s'est résolu à la violence, la diplomatie peut-elle encore faire triompher la paix ?
Papier (185 pages) et numérique - A paraitre le 14/08/19 chez Scrineo

Mon avis :
J'avais trouvé vraiment très sympathique le premier tome, Les ombres assassines et j'étais curieuse de voir quelle mission attendait nos apprentis diplomates. Si j'ai une nouvelle fois passé un bon moment avec eux, j'ai trouvé tout de même que les choses allaient un peu vite pour que l'on ait vraiment tous les tenants et les aboutissants de l'aventure. Mais on ne s'ennuie pas une seule seconde en compagnie des protagonistes, les pages se tournent vraiment très facilement et comme pour le premier tome, j'ai trouvé que pour les lecteurs un peu jeunes, c'était une très chouette introduction à la fantasy. On va donc découvrir cette fois une enquête que les personnages vont devoir mener en dehors de l'académie d'Isuldain, en effet le roi leur demande d'aller régler de manière diplomatique un conflit qui semble dégénérer et nos amis vont devoir apprendre à se comporter envers des personnes qui n'ont pas toujours envie de les écouter, bien au contraire.
Ils sont donc accompagnés de leur mentor et vont découvrir une affaire qui est bien plus complexe d'une simple querelle de voisinage. Ils vont apprendre à leurs dépends que leur rôle n'est pas facile à tenir et qu'ils ne sont pas vraiment les bienvenus. Commence alors pour eux une enquête qui pourrait leur être fatale. J'ai aimé les suivre dans les deux camps qui s'opposent, ils n'écoutent pas toujours ce qu'on leur conseille et vont n'en faire qu'à leurs têtes. Ils ont énormément de chance à plusieurs reprises ce qui fait que parfois c'est un peu trop mais en même temps cela prouve leur capacité à négocier avec des créatures qui ne veulent rien d'autre que les bouffer ou les tuer et ils vont devoir prendre sur eux pour faire cesser la querelle. J'ai adoré la manière dont ils découvrent les secrets des uns et des autres et agissent en leur âme et conscience. Le final nous apporte les réponses que l'on pouvait en attendre et je suis curieuse de voir ce qu'ils vont vivre par la suite !
 
En bref, j'ai trouvé ce second tome globalement bien fait bien qu'un peu rapide, les personnages vont devoir faire face à des choses qui les dépassent mais grâce à leur intelligence et à leur amitié, ils vont trouver les solutions pour s'en sortir sans trop de casse. L'intrigue est sympathique et recèle quelques petites surprises et j'étais curieuse de voir ce que la fin allait nous réserver. Un chouette moment en chouette compagnie et une jolie introduction à la fantasy pour les plus jeunes. 

Note : 15/20
 
A lire si vous aimez :
- voir nos héros apprendre de leurs erreurs, se soutenir les uns les autres et avancer ensemble.
Passez votre chemin si vous n'aimez pas :
- quand c'est bien trop court et rapide.
Et sur Les lectures de Sophie : https://leslecturesdesophieblog.wordpress.com/2019/08/11/jeunesse-le-collectionneur-de-monstres-arthur-tenor-rln2019/#more-6434

Le collectionneur de monstres- Arthur Ténor

Le collectionneur de monstres est un roman jeunesse (à partir de 12 ans) d’Arthur Ténor, à paraître le 14 août 2019 aux éditions Scrineo. On suit de jeunes apprentis diplomates lors de leur première mission parsemée d’embûches et de monstres en tous genres dans un univers de fantasy médiévale.

Avis :

J’ai été très surprise d’apprendre que l’académie diplomatique d’Isuldain avait déjà fait l’objet d »un roman d’Arthur Ténor en août 2018, avec les mêmes protagonistes. J’imagine que, puisque cette info n’a pas été mise en avant par Scrineo et Arthur Ténor, c’est que ce roman, qui avait la même cible d’âge, n’a pas eu le succès escompté. Ceci dit, j’aurais apprécié savoir que ce n’était pas ni un univers nouveau, ni des personnages nouveaux…

C’est dommage car à sa décharge, se roman se lit comme un one shot, où les membres de la confrérie de la jeune chambrée des Crépusculaires sont présentés un à un (ce qui fait sans doute doublon avec L’Académie diplomatique d’Isuldain: Les Ombres assassines), avant d’entrer dans le vif du du sujet. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que la chambrée des Crépusculaires est variée aussi bien en genre (deux filles pour trois garçons), mais aussi en race de créatures : Akron un Sang-gris, mi-homme / mi orque-brun, Phéon, un elfe des Songes, Mythrite une fille des Mondes glauques (ghilde des sorciers), Orhass, un adolescent humain Magicien, Elona, une elfe venue des marais d’Elfeu, accompagnée de son dragon. Cette étrange équipe est chapeautée pat Méléandio, leur mentor, qui les éduque et les guides dan leurs premières aventures… et non des moindres.

Nouvelle interrogation : si ils ont déjà vécu des aventures dans Les ombres assassines; roman auquel il n’est jamais fait référence, quel est le lien entre le roman de 2018 et celui de cette année ? J’espère être en mesure d’apporter un complément d’information via la maison d’édition et l’auteur assez rapidement pour corriger ou infirmer mes insertions.

Revenons-en à cet unique roman assez court (à peine 200 pages) et assez dense.  Vous y trouverez nombre de rebondissements car si la chambre des Crépusculaires à une mission diplomatique centrale à effectuer, tout n’est pas toujours aussi simple dans un royaume où la guerre semble redevenir la norme. Comme le dit si bien l’auteur : « Quand le monde s’est résolu à la violence, la diplomatie peut-elle encore faire triompher la paix ? »

📖 Découvrir un extrait

Le groupe de jeunes et leur mentor font en tout cas preuve de beaucoup de courage, usant de tous les pouvoirs permis pour ramener l’ordre, si la diplomatie ne suffit pas.

Dans Le collectionneur de monstres, il n’y a pas de temps morts (ou alors vraiment anecdotiques), et l’intrigue avance sans pause, les jeunes novices diplomates ayant à cœur de mener cette « première ? » mission à son terme. J’ai vraiment apprécié la variété d’étudiants dans cette chambrée de jeunes diplomates, qui savent rester solidaires et utiliser les points forts de chacun, notamment le dragon d’Elona.

J’espère bien volontiers retrouver les Crépusculaires dans un prochain opus, j’espère à un niveau supérieur de leurs études à l’académie d’Isuldain…

logo scrinéo

 

Posté par arthurtenor à 11:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juillet 2019

Une première victime en avant-première...

L'un de mes prochains romans vient de faire une première victime. Il s'agit d'un roman (STUPEFIANT) dont vous êtes la victime. Rien d'étonnant donc...

http://colllafontaine.over-blog.com/2019/07/dead-lines-un-roman-d-arthur-tenor.html

Désolé pour cette victime, c'était un super prof doc, un des meilleurs du pays... et MERCI à lui !

Dead Lines - un roman d'Arthur TENOR

Publié par Le cédéiste sur 11 Juillet 2019, 17:57pm

Catégories : #Le "Croq'Livres"

Dead Lines - un roman d'Arthur TENOR (Gulf stream). 199 pages.

         Il faudra attendre pour découvrir ce passionnant et terrifiant roman appartenant au fantastique qui traite de l'addiction pour le Web puisqu'il ne paraîtra en librairie qu'en... octobre 2019. Il faudra donc pour le lecteur s'armer de patience.

         "Je n'aurais jamais dû commencer !"... "En attendant, j'ai continué !" (p. 80). Attention, ce roman captivant, à l'atmosphère inquiétante, paranormale, est une... "horreur" maléfique qui fonctionne comme une drogue forcément addictive - bien servi par une couverture noire et blanche à la photo énigmatique. Arthur TENOR a concocté un bijou d'ambiance, un récit effrayant à souhait, à la fois glaçant et surprenant que l'on ne peut lâcher une fois plongé dedans !!!! Heureusement, maître de mon destin, j'avais 2h00 devant moi (soyez prévoyant !) pour dévorer cet excellent page-turner, particulièrement haletant, bien écrit et facile à lire.

         Le lecteur s'identifie rapidement au personnage principal,  Aurélien, lorsqu'il décide de "partir" surfer dans la face cachée du web, le darknet.

Amateur de sensations fortes interdites, le jeune geek de 15 ans se retrouve alors happé, immergé, dans d'inquiétantes pages qui s'affichent sur son écran ; des pages qui le plongent dans l'expérience d'un livre stupéfiant dont il devient malgré lui la...  victime. Il s'agit là d'un roman-feuilleton, troublant et inquiétant à souhait, dans lequel, pour avancer et avoir sa dose d'horreur, il faut acheter les droits numériques de chaque  chapitre, chapitres qui s'autodétruisent une fois la lecture terminée. Si la somme de départ nécessaire à l'achat de chacun de ces chapitres est modique, celle-ci devient de plus en plus élevée à chaque fois que l'on décide d'en lire un peu plus. Et comme chacun d'entre eux fonctionne, eux aussi, comme une drogue additive, au bout du bout, la somme devient rondelette.

         Captivé, dans un premier temps, par les meurtres auxquels il est confronté, Aurélien rencontre son double dans le roman-feuilleton : un personnage effrayant de réalisme tant le portrait et les comportements de celui-ci lui rappellent son propre quotidien. Et puis, et puis... tout bascule : le jeune homme se retrouve totalement dépassé par ce roman qui rend fou, schizophrène et paranoïaque, lorsque la mort frappe, simultanément, dans sa vie de tous les jours.

         Tout comme Aurélien, prisonnier des filets de l'écrivain horrifique, Natas, le lecteur, qui oscille entre deux histoires parallèles entremêlées, est pris entre la réalité et la fiction. Gorgé d'émotions, apeuré et désarmé, surpris, trompé par les changements de narration, il  tombe avec le héros dans la... peur ! Et si la réalité n'était pas la réalité ?

         Mais comment peut-on écrire un histoire pareille ? Pourquoi ? Pourquoi Arthur Ténor nous avez-vous fait ça ? (p. 62). Assurément pour notre plus grand plaisir, tout bonnement, tout simplement !

Sincèrement, n'hésitez à prendre entre vos mains Dead Lines : sachez que si vous plongez dans la lecture de ce roman très prenant, vous n'échapperez pas à la spirale infernale, celle de l'addiction du plaisir de lire !

         Une véritable réussite !

Dead Lines - un roman d'Arthur TENOR
Dead Lines - un roman d'Arthur TENOR

Posté par arthurtenor à 19:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juin 2019

Une vidéo-chronique de mon Escape-book, pas du tout hideuse...

 

avis escape book la maison fantôme de mme hideuse

Posté par arthurtenor à 09:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juin 2019

Premières critiques... ****

Les premières critiques pour chacune de mes dernières publications. Et elles sont bien encourageantes.

  09 juin 2019 sur Babélio
Le Réveil de Zeus : Les nano-mutants
 
   
Tout d'abord merci à Babelio et aux éditions le Rocher de m'avoir fait parvenir ce livre dans le cadre de la dernière masse critique.

Ce n'est pas le premier roman d'Arthur Ténor que je lise t j'aime beaucoup ce qu'il écrit.

Ce petit roman est à la fois un roman fantastique avec de l'humour. Nous suivons Victor Chambor, élève de 5ème qui un jour décide de se rebeller contre les caïds du collège. Une course poursuite dans une vieille usine et voilà Victor transformé en super héros par Zeus grâce à la nano-technologie,

Comme pour Spiderman, ce n'est pas toujours facile au début de contrôler ses pouvoirs d'où des scènes drôles.

Un roman facile à lire avec un style fluide, de l'humour.

Le seul bémol c'est que j'ai trouvé la fin trop courte mais c'est peut-être mieux pour les enfants.

je le conseillerai pour des enfants à partir de 8/9ans.

J'ai beaucoup aimé la couverture notamment le titre avec son effet 3D

Couverture Nano mutant 1

Sur Babelio...

Couv Escape book

6 juin 2019 sur Amazon
A mi chemin entre le livre dont vous êtes le héros de ma jeunesse et les escapes games qui font fureur chez les ados en ce moment, voilà un petit livre qui va faire frémir les 8-12 ans sous leur couette.

Pris au piège dans une maison fantôme de fête foraine, il va falloir résoudre de nombreuses petites enigmes pour pouvoir espérer s'en sortir. C'est amusant et astucieux, parfois pas évident, et surtout cela change des jeux vidéos à outrance dont les enfants s'abreuvent dès qu'on leur en laisse l'occasion. Quel joie de les voir prendre plaisir un bouquin en main.

C'est vraiment une réussite t je vais rapidement me pencher sur les autres titres de la collection.

 

Posté par arthurtenor à 10:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juin 2019

Pour info, actualisation des tarifs de rencontres et de signatures...

Au 1er janvier 2020, les tarifs des rencontres sont réactualisés. Avis aux demandeurs potentiels de passage par ici...

 

Posté par arthurtenor à 11:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 juin 2019

Un concentré d'optimisme...

C'est exactement cela ! Et je crois que c'est un oxygène mental indispensable pour la clarté des consciences...

Y'en a marre

C'est dans ce magazine...

Posté par arthurtenor à 18:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Un point presse sur Smartphone panique...

Si des parents d'ados passent par là, ils liront ci-dessous que ce roman s'adresse autant à eux qu'à leurs ados, si raisonnables soient-ils...

 

Revue de presse – Smartphone Panique

Presse

 

Virgule Magazine – Juin 2019

Si la lectrice ou le lecteur de ce récit l’aborde comme une simple fiction, elle ou il éprouvera des sentiments, s’interrogera, réfléchira, s’identifiera un minimum… bref, l’appréciera comme un roman à suspense. Si je lui annonce que cette histoire est vraie jusque dans les moindres détails, alors elle ou il éprouvera quelque chose en plus, une véritable frayeur, car elle ou il ne pourra s’empêcher de penser : “Et si cela m’arrivait, à moi !” C’est bien là tout le problème... »

 

NVL – 26/03/2019

Comme dans les autres romans d’Arthur Ténor, la richesse de la documentation a un effet démonstratif. Les aventures de Cléa sont un véritable avertissement. Le récit est rondement mené et convaincant.

 

Kids matin – 14/03/2019

L'histoire est pleine de rebondissements: toutes les deux pages, il y a un événement nouveau

qui te maintient à ton livre et te donne envie d'aller au bout de l'incroyable (et parfois

terrifiante) aventure vécue par Cléa.

 

Science et vie junior – 13/03/2019

Réaliste et truffé de rebondissements, ce livre est aussi, comme l'indique l'auteur, une leçon de morale - l'histoire est tirée de faits réels -, et un avertissement visant à sensibiliser les jeunes aux dangers d'Internet.

 

AIR for kids – 12/03/2019

" Un roman bien mené, avec une intrigue à la Black Mirror, sur les dangers de l’emprise d’Internet sur nos vies."

 

Sud Presse (Maxx) – 09/03/2019

"En plus du récit poignant, les personnages sont très attachants. Votre enfant s’identifiera donc à eux et sera davantage sensibilisé aux risques de l’hyperconnectivité."

 

 

Sites

 

Ernestmag – 02/03/2019

https://www.ernestmag.fr/2019/03/01/dincroyables-livres-jeunesse/

Un roman à suspens, qui fait froid dans le dos, tiré d’une histoire vraie sur les dangers des cyberjouets. […] Conseil : Parents, lisez- ce livre ! Vous serez estomaqués ! La face cachée du web est peu reluisante et surtout dangereuse. Vous allez découvrir comment des adolescents peuvent être enrôlés par un avatar contre rémunérations aux risques de mettre en péril leur vie et la vôtre.

 

Clic infos – 26/02/2019

http://www.clicinfos.com/livres-special-ados-kids-vampires-smartphones-et-roman-noir/

Interpellante et surtout criante de vérité, voilà une histoire pourrait fort bien avoir (dans la vraie vie) vos propres enfants pour protagonistes principaux… À bon entendeur, lisez ce livre aussi !

 

Occitanie Tribune – 21/01/2019

https://www.occitanie-tribune.com/articles/10888/smartphone-panique-de-arthur-tenor/

 

Rostercon – 22/01/2019

https://www.rostercon.com/fr/mag/litterature/panique-sur-smartphone-169442

Avec son nouveau roman « Smartphone Panique », Arthur Ténor signe un ouvrage actuel sur le rapport qu’ont les adolescents avec leur téléphone portable. Une manière pour l’auteur de les alerter sur les dangers auxquels ils peuvent être confrontés au quotidien.

 

Radio

RCF – 12/03/2019

https://rcf.fr/culture/livres/adoptions-pour-les-vacances

 

Enfantillages - Fréquence Protestante – 29/05/2019

https://florencedutheil.wixsite.com/enfantillages/arthur-tenor

https://my.pcloud.com/publink/show?code=XZHcKI7ZE5Am7yP3O8SnktxbKUzXu89c5iTk

 

Libraires

 

Blogs

Les chroniques de Madoka – 07/01/2019

http://chroniquesdemadoka.eklablog.com/smartphone-panique-roman-a157553208?fbclid=IwAR3_N9xx-Cx5CsuCiNx1hC7cnXpRJi8VGtkuWt20qJaV92_kqrbXmlZT258

Un récit excellent sur les méfaits d’Internet et les arnaques qui polluent le web […] Inspiré d’une histoire vraie, ce récit fait froid dans le dos quand on pense ce à quoi l’on est exposé par le biais de nos portables ! […] Le récit est dynamique, l’héroïne se révèle très attachante et l’on suit ses mésaventures avec beaucoup de curiosité et d’appréhension… L’auteur a su une nouvelle fois trouver les mots justes pour prévenir et avertir des dangers des nouvelles technologies […] Un livre coup de poing à faire découvrir aux ados !!

 

Des livres / Une fille – 11/01/2019

http://maudbonnefond.wixsite.com/lectures/single-post/2019/01/11/Smartphone-Panique?fbclid=IwAR0ZaVpxRYXlBbr8wR8U3ZRJfzxqNsLLqPGiaw3mXM7d3sOeDbTYNHXjg40

Lien vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=2-6KtaOVB2k&fbclid=IwAR3owuBiyHJml7sWiXQQfRuMC4jP8LBB95XZEPBu1E4DAOtNUAEs4FGNWlw

J'ai passé un bon moment avec ce petit livre qui nous fait prendre conscience des dangers de Internet. Piratage, manipulation, extorsion... Si vous cherchez un livre à mettre entre les mains des adolescents épris de liberté (numérique), celui-ci est pour vous. […] Fluide et bien rythmée, l'écriture de Arthur Ténor est agréable. Ce livre est un témoignage et il a su parfaitement retranscrire l'histoire de Cléa, qui malheureusement n'a pas été la seule à tomber dans les pièges d'Internet. Si ce livre peut faire prendre conscience à certains jeunes (et peut-être aider les parents à plus faire confiance à leur enfant) des dérives présentes sur Internet, alors il est d’intérêt public et devrait être largement diffusé ! Un minimum de recul et de prudence est obligatoire.

 

Acaniel – 14/01/2019

https://www.acaniel.fr/smartphone-panique-de-arthur-tenor/?fbclid=IwAR3-9zc86di53X8Bl-KuR3ndk0JiZ2_yDbuIVqyWC3Z8nNmhzVbnEu9Xz0A

« Une histoire au réalisme saisissant, qui nous plonge dans les méandres de la nouvelle technologie… »

« Un roman jeunesse dans l’air du temps, qui intrigue sans laisser indifférent face aux sujets abordés ! »

Cette lecture m’a permis de me remettre dans un contexte, que j’avais perdu de vue depuis quelque temps. […] C’est avec un style d’écriture percutant que l’auteur sait s’adresser à un public jeunesse, mais également aux lecteurs de tous âges. Car les messages véhiculés par ce roman doivent être compris de tous, alors que tout part d’une cour de collège. À défaut d’être une intrigue à fort suspense, on se laisse porter par la réalité de l’histoire – même si j’ai eu du mal à y croire, face aux proportions des événements qui sont si improbables ! C’est une lecture à la fois criante de vérité, mais aussi très troublante. Elle nous rappelle la force de l’amitié, mais aussi ses faiblesses face à des préceptes d’addiction, qui peuvent perturber des personnalités. C’est par des messages forts que Arthur Ténor nous raconte cette histoire, avec des anecdotes qui ne sont pas des moindres, qui apparaissent dans un épilogue fabuleux et terriblement entraînant.

 

MalittleClémentine – 18/01/2019

https://malittleclementine.com/2019/01/18/smartphone-panique/?fbclid=IwAR2_wGM2DVH6VPMrLFUVa2z_s-o4Ly1pmAhdNkSDdw6dR9UelunUJgVyv1U

J’ai immédiatement été attirée par le résumé de ce roman dont le sujet me parlait énormément. […] L’histoire est vraiment très agréable à lire, fluide, prenante, très percutante et nous amène obligatoirement à la réflexion. Elle nous offre une piqûre de rappel sur les potentiels dangers d’internet, mais aussi sur l’importance de la communication entre parents et enfants. […] Je trouve d’ailleurs que c’est un formidable moyen d’entamer une discussion sur le sujet, qui je pense aura bien plus d’impact avec cette histoire à l’appui. J’ai pour ma part adoré cette lecture, appris pas mal de choses sur la face cachée du web et eu quelques petites sueurs froides. […] En résumé, un roman jeunesse addictif et très percutant sur les dangers des nouvelles technologies et qui est, selon moi, un très bon moyen d’engager la conversation sur le sujet avec ses enfants et un formidable « outil » de réflexion. Une réussite.

Les lectures de Mylène – 25/01/2019

https://www.leslecturesdemylene.com/2019/01/smartphone-panique-arthur-tenor.html?fbclid=IwAR0896c0cg5twFgBLnrpkVFiuV__9dJPK_ScMKLycoSe1zkm5GEKyF1dVMc

J’ai trouvé le côté avertissement vraiment très bien fait et plein de rebondissements, je me suis posée des questions aussi bien sur les parents que sur les adolescents... Comment peut-on en arriver réellement là ? L'auteur nous permet donc de nous questionner sur les smartphones, les erreurs à ne pas faire, ce que ça peut entrainer et si j'ai trouvé ça gros, je me dis en même temps que certains sont capables de tout, même du pire...

 

Les lectures de Pampoune – 02/02/2019

https://leslecturesdepampoune.blogspot.com/2019/02/smartphone-panique-arthur-tenor.html

J'avais hâte de découvrir ce nouveau roman et, comme je m'y attendais, je l'ai dévoré. Le smartphone fait aujourd'hui intégralement parti de nos vies, de la vie des jeunes, et il convenait de parler directement à ces derniers des dangers qui les guettent et qu'ils ont tendance à fuir si seuls leurs parents leur en parlent. Tout cela dans une intrigue rondement menée et poignante.

Un texte à mettre entre toutes les mains parce qu'il est important pour parler d'un sujet trop grave.

 

Les lectures de Lailai– 20/02/2019

https://leslecturesdelailai.blogspot.com/2019/02/smartphone-panique.html?spref=fb&fbclid=IwAR1_AbL4vm8Mk51zVrzsRLR1JfAi1RnioTX82pqk-g6YWzPk6Vc36sxfA3k

J'ai trouvé ce roman très bien écrit avec la mise en scène de phénomènes modernes et inquiétants. Certes, ma fille n'est pas encore rendue là mais tout de même ce sont des sujets auxquels on réfléchit parfois ! Comment j'ai envie d'éduquer ma fille autour d'Internet, doit-on être sur leur dos tout le temps… ?

 

Les lectures de Lailai – 21/02/2019

https://leslecturesdelailai.blogspot.com/2019/02/smartphone-panique.html?spref=fb&fbclid=IwAR1b8Lk9q_7xp6ZgU9Le0DC-NqxlssaUjsiUpRal9K02IjBdTiUWuy5J2mU

Ce livre permet donc d'ouvrir le dialogue avec les jeunes et ainsi pouvoir leur rappeler / donner les clés en termes de connexion. Les personnages du livre sont attachants et je pense qu'il est facile de s'identifier à eux. Je n'avais pas envie qu'il arrive un malheur et en même temps que la leçon soit comprise et retenue.

C'est une histoire intéressante et dans l'ère du temps, je pense qu'elle plaira aux ados sans problème.

 

Takalirsa – 21/02/2019

https://www.takalirsa.fr/smartphone-panique/

La partie informatique m'a impressionnée, elle est super documentée ! L'histoire est plutôt inquiétante, l'héroïne se fait pirater son téléphone puis c'est toute sa vie qui le devient... C'est ce que l'on appelle du "cyber-harcèlement". En fait ce livre est un témoignage sur les dangers du téléphone à tous points de vue (comme l'utiliser en conduisant...). Cléa est vraiment accro ! Ce qui n'est pas mon cas, je peux m'en passer plusieurs heures. Bref c'est une histoire qui sert de leçon, une leçon de la vie ! Anaïs, en 4ème

Si "à 15 ans on n'est pas encore assez bien armé pour connaître et reconnaître tous les pièges de la vie moderne" (ceci dit certains adultes ne le sont pas non plus...), il reste que seul l'esprit critique peut contrer la technologie : à nous de l'aiguiser afin d'être prudents dans son utilisation !

 

Lirado – 22/02/2019

http://www.lirado.com/smartphone-panic-arthur-tenor/

Un roman qui permettra aux adolescents et aux adultes de remettre en perspective à la fois le téléchargement d’applications « miracles » et la géolocalisation à outrance. La tension monte crescendo dans cette histoire courte mais efficace. Les jeunes lecteurs devraient être séduit par ce roman au coeur de leurs préoccupations.

 

Sophielit – 01/03/2019

http://sophielit.ca/critique.php?id=2108

L’histoire est donc assez forte… et l’auteur aurait dû s’en contenter […] Je me suis aussi questionnée sur le ton, parfois très adulte, qui semble vouloir donner des leçons à travers le récit. Encore une fois, ce n’est pas nécessaire, l’histoire en elle-même est assez puissante pour couper toute envie de tester l’aventure... Je suis donc mitigée!

 

Calypso – 31/03/2019

http://ocalypso.canalblog.com/archives/2019/03/31/37218392.html?fbclid=IwAR3u7NNWOLwal-QNfTcGbznrKZa-zOcYKfSHM_dwtoEZJ73b_qgSD2d1GDY

J'ai trouvé très intéressant que l'auteur aborde le sujet du Dark Web en expliquant de quoi il s'agit, tout en en montrant les dangers (si vous ignorez ce que c'est, je vous renvoie vers cet article qui vous expliquera tout très clairement.) Je ne doute pas que certains ados connaissent déjà le Dark Web, d'autres le découvrirons peut-être via ce roman, mais dans tous les cas, il est important de leur en montrer les risques, qui sont bien réels, s'ils décidaient de s'y aventurer. J'ai aussi bien aimé le point de départ de l'histoire, avec cette surveillance permanente des parents qui suivent à la trace leur ado.

 

Une faim de loup à lunettes– 20/04/2019

 

https://unefaimdeloupalunettes.blogspot.com/2019/04/smartphone-panique-arthur-tenor.html?m=1&fbclid=IwAR0Q9n8wifqpwapG9E8Fcdqyat7kUzqH8v2r5RC3iMOeA1xwEiDIzf1Xqs4

 

Babelio

https://www.babelio.com/livres/Tenor-Smartphone-panique/1111313

 

Vidéos / Youtube

Posté par arthurtenor à 17:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 mai 2019

Smartphone Panique... " un roman très utile "

Je le découvre sur ce site : https://unefaimdeloupalunettes.blogspot.com/

Apr
20

SMARTPHONE PANIQUE/ ARTHUR TENOR


SCRINEO
2019
978-2-36740-652-7
A PARTIR DE 15 ANS
 
 
 
: À 15 ans, les tentations sont grandes, le monde des adultes est à portée de doigts mais encore inaccessible. 
On donnerait bien dans la 1001 astuces pour boire un peu dans la coupe réservée à la majorité tandis que les parents ont le dos tourné.
Raison de plus pour ces adultes, fiers et inquiets, pour garder l'oeil ouvert et le bon.

Mais où est l'héroïne Cléa à cette heure?
Nul besoin de chercher notre personnage "Charlie" dans le décor et de s'y trouver, puisque des applications offrent aux parents de la fiction le service de leur indiquer à tout moment où se trouve leur progéniture.
 
Super Nanny, le personnage du reality show télévisé, dirait aux parents, le doigt levé et pleine de compassion, qu'il faut bâtir avec la chair de sa chair une passerelle de communication que l'adolescent se permette d'emprunter à toutes occasions, qu'il faut que son enfant se sente investi de sa confiance indéfectible, preuve qu'ils voient en eux un personnage responsable en devenir.
"Encore une qui n'a pas d'enfants!", éructerait un parent d'ados à la chevelure hirsute et aux ongles rongés par le stress.

Ainsi, la mère de Cléa, notre héroïne, a t-elle passé honnêtement un accord avec sa fille en échange de l'installation d'une application de géolocalisation pour gagner un peu de sérénité.
Le gagnant-gagnant.
Seulement le gagnant parental commence à peser un peu lourd à l'héroïne qui aimerait bien, comme ses camarades, transgresser quelques toutes petites règles de temps à autres pour s'amuser un peu.
Un de ses copains, geek très averti, lui propose une solution, faire appel au "Dark Web" (éclair sur fond de nuit!). 
Vos désirs sont des ordres (ou désordre, au final), demandez, oh jeunes maîtres et nous obéirons! (nous aimons ajouter un peu de mise en scène à l'idée)

Nous en apprendrons nous aussi un peu, lecteurs, il existerait une toile invisible sur le Net, à l'abri des contrôles où un immense marché noir pourrait répondre à vos désirs les plus fous.
Cela semble facile, presque magique et à y réfléchir, avant que n'arrive les problèmes, sans conséquences.
Nous sommes presque dans le sentiment du conte moderne, où chaque appel à une magie un peu noire demande un prix à payer (Allo, magie noire? Puis-je avoir un recours gratuit, je n'ai pas encore de chéquier, je n'ai que 15 ans?).
Arthur Tenor nous avait régalé avec son  "Roman d'horreur: Ils n'auraient jamais dû retourner dans cette maison", il s'y montrait déja un maître du frisson.
Mais "Smartphone Panique" se démontrera plus réaliste sur son thriller et c'est cela qui renforcera justement le frisson.

Arthur Ténor est un auteur qui apprécie de mettre les pieds dans le plat, on commence à bien le saisir au fil de ses romans lus.
Au travers d'aventures crédibles et éprouvantes, il semble vouloir prévenir plutôt que guérir avec des sujets sérieux et importants en direction des ados. 
Lisez le préambule du roman.
Nous ne serons pas dans la langue de bois, Christian Escaffre alias Arthur Tenor usera d'un langage très divertissant à hauteur de jeunes ados pour parler des infos, de l'internet ou des réseaux sociaux.
Nous ne voulons pas jamais parler de choses qui fâchent avec les ados, mais en ce cas comment les sentir avertis? Pas facile.
L'ancien instituteur crève l'abcès avec pédagogie, concernant les médias et multimédias son roman l'illustre clairement. L'utilisation de manière inadaptée et non déontologique d'une technologie pourrait bien nous faire passer du rêve au cauchemar si elle n'est pas bien guidée. 
C'est un outil à connaître et maîtriser un minimum pour s'éviter les déboires.
Pauvre Cléa!
L"application "Mirage-Sorry" de sa fiction ado dépasse les espérances de son héroïne, les yeux se remplissent d'étoiles et elle devient très vite à son insu une addict des possibilités, en apparence illimitées, du piratage et des mises sous écoute décomplexés offerts par le service
Pas vu pas pris.
Les lecteurs apprécieront tout de même que l'auteur ne prenne pas les ados pour des idiots et gratifie sa jeune héroïne d'un peu d'instinct et de conscience (la mauvaise conscience peut être encore pratique sur les choses douteuses, aussi efficace que le sixième sens araignée de Spiderman).
Après, le droit à l'erreur est toujours possible, nous le concédons.
Clara est une ado fraîche et ordinaire, l'auteur ne rend pas trop ses parents inquisiteurs non plus, elle cherche un peu de bon temps entre amis, se trouver un petit copain craquant, cela pourrait arriver à tout le monde, on s'identifie parfaitement bien.
Un roman très utile et qui déploie assez largement les possibles et multiples escroqueries de l'Internet face à de jeunes publics.
On a aimé.
 
 
 
 
 
 
VOIR AUSSI:
 

Posté par arthurtenor à 12:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mai 2019

Un Escape book dont on ne sort pas si facilement...

Vous avez entre 10 et 13 ans, vous adorez l'humour zombie et les farces horrifiques, les maisons fantômes et les Mme Hideuse ? Alors n'hésitez pas à entrer dans ce livre-jeu, je vous promets que vous n'en reviendrez pas... si facilement. Gnan ! Gnan ! Gnan !

La couverture

Couv Escape book

Une page intérieure juste pour sentir l'ambiance

EB salle de bal

Sortie prévue le 23 mai.

Posté par arthurtenor à 09:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mai 2019

Et si nous faisions le point des sorties de l'année 2019...

2019 sera une année un peu exceptionnelle avec une dizaine de publications, dont la moitié en réédition. Nous avons attaqué par une Smartphone panique, suivie d'un étrange roman d'un Etrange Inconnu, puis d'un cri du coeur... Y'en marre de la peur ! Et pour les amateurs de super héros ados, les Nano-mutants débarquent à l'occasion du réveil de Zeus.

À suivre en ce joli mois de mai une Maison fantôme de Mme Hideuse dont on ne sort pas si facilement, puis viendront une Dead Lines autrement baptisée Le livre STUPÉFIANT dont vous êtes victime (cela va rappeler quelque chose à certains). Le Collectionneur de monstres sera la prochaine mission de la chambrée des Crépusculaires de l'Académie diplomatique d'Isuldain. A suivre, à l'automne, L'avertissement des abysses (qui fut préfacé par Nicolas Hulot lors de sa première édition chez Grasset), et ce sera une visite surprise à Notre-Dame de Paris du temps de sa splendeur, en 1307, en compagnie d'un fantôme. Enfin, pour les petits gourmands d'histoires de sorcières marrantes, deux petits livres de première lecture des aventures d'Agathabaga. Ouf ! 2020 devrait être plus calme.

le 3 janvier, avec un petit mot de présentation...

J'ai la conviction que notre civilisation est menacée par deux fléaux majeurs : le réchauffement climatique et... les écrans. Pour le premier, nous commençons à avoir une vision assez claire sur ce qui nous attend, ce qui, soit dit entre nous, ne nous fait pas beaucoup bouger... enfin si, quand même un peu, mais pas encore suffisamment. Pour le second aussi commence à poindre les premières conséquences. Cela commence par les petites nuisances au quotidien... Exemple, je suis allé au ciné récemment ; il m'a fallu demander à ma voisine de gauche de bien vouloir éteindre son mobile ou taper son SMS après le film. Et c'est comme cela désormais presque à chaque séance. Et puis commencent à tomber les premières études sur les effets délétères des écrans sur le cerveau, particulièrement celui des jeunes. Ex. lu récemment dans Sciences et avenir : amincissement de la matière blanche, laquelle matière blanche joue un rôle non négligeable sur la rapidité de circulation des informations entre les neurones. Rien que ça. Cela suffira-t-il à alerter les parents... ? On verra. En attendant, dans mon prochain roman ados, qui sort en ce tout début janvier, je mets en scène l'un des gros gros risques de ces petites machines à communiquer, avec une histoire vraie, ou presque puisqu'elle peut arriver à tout le monde, et surtout aux jeunes.

A découvrir si le cœur (et la tête) vous en dit...

 

Capture couv Smarphone

Le pitch : " Cléa a un grave problème : sa mère veut tout et peut tout savoir de ce qu’elle fait dès lors qu’elle met le pied hors de la maison. Grâce à une application implantée dans son smartphone, cette adolescente de 15 ans est pistée aussi efficacement que si elle portait un bracelet électronique de repris de justice. Mais à 15 ans, c’est juste insupportable ! Alors, Cléa sollicite un camarade de classe pour qu’il lui trouve une solution, si possible discrète et pas trop chère. Un jeu d’enfant pour ce geek hyper-branché qui va lui dénicher, sur le dark web, une solution digne des services secrets les mieux équipés en hautes technologies numériques d’espionnage et de tromperie.          

            C’est ainsi, en téléchargeant sur son mobile un petit programme aussi simple et discret qu’un cheval de Troie, et en acceptant un abonnement très peu onéreux, que Cléa va devenir une nouvelle cliente de la société russe Protec-Thor, puis très vite, contre son gré, l’un de ses agents contaminants. Et c’est ainsi qu’elle apprendra que pactiser avec le diable est toujours très satisfaisant… jusqu’à ce qu’il décide de devenir le maître du jeu. Le souci, quand le Malin du monde numérique est parvenu à emporter sa victime dans son sombre royaume, telle l’araignée sa proie en son nid, c’est de pouvoir en sortir. Or, comme dans la vraie vie, l’enfer a une entrée mais pas de sortie… sauf peut-être si un ange vient vous y chercher. "

Pour compléter votre information, je vous indique aussi mes deux autres sorties de janvier :

* le 15, réédition d’un de mes livres particulièrement apprécié des 12 – 14 ans Le roman de l’Etrange Inconnu, chez Airvey édition (contact pour la commande : airvey@orange.fr)

Couv REI Airvey

* Le 31, un roman collège dont le slogan pourrait être “ Le livre que les enfants devraient offrir à leurs parents “. J’y ai mis tout mon coeur couleur bouddhiste, avec du concentré d’optimisme et une pincée de sagesse, cela pour montrer qu’il y en a marre de la peur !

 

couv Y en a marre

 

Rémi, 13 ans, vit cerné par la peur. Sa mère ne le lâche pas une minute avec ses angoisses (sur la nourriture, sur la sécurité, sur ses fréquentations…), et son père le stresse sans cesse sur son avenir et sur celui du monde qu’il ne sait commenter qu’en pessimiste pathologique. Au collège règne aussi la peur (du racket, des profs, du harcèlement… Mais c’est aussi l’angoisse du déclassement, du terrorisme...) Y’en a marre à la fin ! finit par clamer ce malheureux garçon à son copain Gendün, issu d’une famille de Tibétains qui ont fuit la répression chinoise. Gendün, lui, est un modèle de sérénité. Toujours souriant, toujours positif, toujours tempérant lorsque se produit une algarade… aussi serein que peut l’être un jeune adolescent heureux de vivre. Comble de chance, Gendün connaît une solution pour aider Rémi à maîtriser ses peurs : Grand-pa Zenji ! Une minute à peine après avoir fait sa connaissance, Rémi comprend que sa vie ne sera plus jamais comme avant…

* Chez Le Rocher, première aventure d'une série pour jeunes adolescents (autour de 12 ans) :

Couverture Nano mutant 1

A lire, le communiqué de presse pour voir de quoi il retourne :

Com presse Nano I

* Chez 404 Editions : Escape book - La maison fantôme de Mme Hideuse.

Couv Escape book

Chez Scrineo, dans la série L'Académie diplomatique d'Isuldain

Pour se mettre en appétit, l'illustration de couverture...

le collectionneur de monstres5

Chez Gulf Stream, en octobre, un roman dont vous êtes la victime (après ceux publiés par Pocket Jeunesse) :

Couv Dead Lines

 

 

Posté par arthurtenor à 23:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 mai 2019

Y'en a marre de la peur...

Lu sur http://des-encres-sur-le-papier.weebly.com/arthur-teacutenor2.html#

 

Y en a marre de la peur ! 

Auteur : Arthur Ténor
Genre : Divers

Entre sa mère qui angoisse à chacune des sorties, de ce qu'il mange... et son père qui ne cesse de le stresser quant à son avenir,  Rémi vit constamment dans la peur. Et ce n'est pas le collège, avec ses rackets, ses discriminations... qui arrange tout ça ! Ayant marre de cette peur incessante et aider de son ami Gendün, l'adolescent va réussir à la vaincre...
 

Je suis ravi de retrouver la plume d'Arthur Ténor, plume que j'affectionne beaucoup depuis plusieurs années déjà. Abordant un sujet de tous les jours, l'auteur en ici explore ses profondeurs. A travers ce nouveau roman, Arthur Ténor dénonce/lance un appel aux parents voulant être trop protecteur, trop paranoïaque quant à leurs enfants, les mettant ainsi en garde. En effet, à trop vouloir les surprotéger, l'effet final peut être totalement l'opposé de ce qu'ils auraient voulu, le mettant par moment plus en danger qu'à la base. Pour l'aider à vaincre ses peurs, l'auteur fait vivre une expérience pleine de sérénité et de sagesse à son personnage, permettant à son lecteur d'apprendre des leçons apprises par Rémi. Plusieurs sujets sont brièvement exposés, avec pour point commun la peur, représentée sous différentes formes. L'émotion est très présente dans cette histoire, la fin la multipliant encore plus. Avec "Y en a marre de la peur !" Arthur Ténor nous livre encore un très bon roman !  

Posté par arthurtenor à 23:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 avril 2019

Si des gestionnaires ou des comptables de l'Education Nationale passent par ici... HELP !

Ecrivain est un METIER ! Et pourtant nous nous heurtons encore et encore à des blocages stupides ou simplement dûs à de la mauvaise volonté. Voici un message envoyé par Florence Hinkel à la Sécu, il dit tout...

 

Posté par arthurtenor à 10:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 avril 2019

Alerte événement ! Une nouvelle race du super héros est annoncée...

Alerte événement !

Je vous annonce la naissance, ce jour, d'une nouvelle race de super héros. A ceux qui (notamment les jeunes entre 10 et 13 ans) se rêvent super doués en quelque chose : en basket-ball, en calcul mental, en rigolade, en invisibilité... en séduction, bref en beaucoup de choses, mais pas n'importe quoi, voici venir les NANO-MUTANTS. Rappelons qu'un nanomètre c'est un milliardième de mètre. Mettez un milliard de milliards de nano-robots et de plaques de nano-mutation dans le corps d'une ou d'un ado en pleine croissance, et ce sera la super aventure assurée, les super pouvoirs et... les super ennuis qui vont avec.

Couverture Nano mutant 1

Com presse Nano I

Posté par arthurtenor à 18:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]