Arthur Ténor - auteur jeunesse

23 juin 2020

Une bien sympathique deuxième chronique...

Pour Les pierres de dragon tout récemment en librairie...

https://revesurpapier.blog4ever.com/les-pierres-de-dragon-de-arthur-tenor

Les pierres de dragon de Arthur Ténor

 

  Fantastique - Jeunesse

160 pages

Parution : le 18 juin 2020

Editions AUZOU

 

Synopsis :

 Sengé reçoit pour son douzième anniversaire une pierre spéciale de la part de son grand-père. Il va bientôt découvrir qu'il s’agit d'une pierre de dragon, et qu’il est lui-même un enfant mi-humain, mi-dragon dont les pouvoirs viennent de se révéler. Attention : pour l’instant, il fait partie des valeureux dragons-sentinelles mais s’il ne parvient pas à maîtriser sa force et son orgueil, il pourrait bien passer du côté plus obscur : les dragons-conquérants. Son ennemi du collège, Karl, fait partie de ceux-ci et les deux garçons vont devoir s’affronter?

 

L'avis de *Andy* rêveur et mangeur de papier

Sengé est un garçon né au Tibet, adopté par la famille Lanson alors qu'il n'était qu'un tout petit bébé. Aujourd'hui, il a presque douze ans. Si il a toujours été d'une nature joyeuse et insouciante, son entrée en sixième semble avoir quelque peu changé son comportement. Sengé déteste l'injustice, et en particulier Karl, la brute du collège...

Mais c'est surtout l'incroyable révélation de son grand-père Gendun qui va changer le cours de sa vie. Le jour de son anniversaire, celui-ci lui fait part de la légende des dragons, de l'existence des Pierres des Dragons confiées à des enfants. C'est alors que Sengé se voit confier l'une ces pierres et il semblerait que deux voies s'offrent à lui.

C'est dans ce contexte bien mystérieux que débute la lecture et on s'attache aussitôt au destin de ce  jeune héros pas très intimidant physiquement mais qui possède un fort caractère et un grand cœur. Sengé ne comprend pas bien ce que ces révélations impliquent réellement et retourne à sa vie de collégien ordinaire. Mais désormais c'est ancré en lui et il va devoir se familiariser avec cette partie de lui.

Dans cette aventure, grand-père Gendun est un peu notre guide et j'ai aimé récolté des informations auprès de lui. Il est rassurant, il met en garde aussi parce que Sengé ne doit surtout pas se laisser aveugler par sa toute nouvelle confiance, par ses capacités. C'est l'un des personnages que j'ai préféré pendant cette lecture.

Cette première aventure est vivante, prenante et se lit très rapidement. Je pense même que c'est le genre de livre qu'on peut faire lire à des enfants qui n'aiment pas forcément la lecture. On embarque facilement aux côtés de Sengé qui se doit d'être un digne représentant de sa lignée et c'est une très bonne chose que cette aventure rythmée et mystérieuse soit ancrée dans la vie ordinaire d'un collégien, avec tous ses petits tracas. J'ai hâte de lire la suite !

 

"... - Je te vois inquiet. Pourquoi donc?

- Je ne sais pas. Maman m'a parlé d'un cadeau mystérieux et de révélations.

- C'est exact. Et tu n'as pas tort d'avoir un peu peur. En vérité, si j'étais à ta place, moi, je serais terrorisé.

- Ah oui? Tu rigoles ou c'est pour de vrai?

- Que te dis ton cœur?

Sengé baisse les yeux. La vérité, c'est qu'il éprouve une boule au ventre comme lorsqu'un professeur l'appelle au tableau ou qu'une fille (il n'y a eu que Chloé jusqu'à présent) lui demande un bisou sur la bouche... "

 

"... Il est très important que tu apprennes à distinguer l'orgueil de la fierté. L'orgueil est produit par la faiblesse et la médiocrité. La fierté est la force de celui qui a accompli, non pas forcément des exploits, mais des progrès, et qui réussit grâce à ses efforts... "

 

Posté par arthurtenor à 19:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 juin 2020

Les Pierres de dragon - la toute première chronique.

Et elle est très encourageante !

https://lapommequirougit.com/2020/06/14/la-metamorphose-les-pierres-de-dragon-1-%E2%80%A2-arthur-tenor/
 

4/5 – DEVENIR DU JOUR AU LENDEMAIN UN PETIT GARÇON MI-HUMAIN MI-DRAGON 🐉

J’ai aimé : L’univers des dragons
J’ai moins aimé : -

Je remercie les Éditions Auzou pour cette lecture. Un petit roman jeunesse court, mais fort prenant ! Au début, j’avais peur vu sa longueur, de ne pas avoir le temps qu’il se passe grand-chose dans ce premier tome, mais j’avais tort de le penser !

Sengé est un jeune garçon qui s’apprête à bientôt fêter ses douze ans. Justement, son grand-père a un cadeau spécial pour lui : une pierre de dragon. Au début, Sengé est plutôt déçu, il s’attendait à quelque chose de mieux qu’un simple bijou.

Pourtant, il va rapidement se rendre compte que cette pierre n’est pas un simple bijou, mais lui procure certains pouvoirs, comme une force inimaginable. Il va rapidement comprendre, en allant régulièrement poser des questions à son grand-père : il est un homme dragon.

La métamorphose (Les pierres de dragon #1) - Citation

Mais dans son école, il y a une bande, dont un garçon en particulier qui le harcèle. Il va rapidement se rendre compte que ce dernier est également un homme dragon. Ah nouvel ami de son espèce donc ? Pourtant, ce n’est pas si simple.

En effet, il existe deux types de dragon. Les dragons sentinelles qui cherchent à faire le bien et les dragons conquérants dont le cœur est habité par la haine. Le grand-père de Sengé, fait tout ce qu’il peut pour que ce dernier soit une sentinelle. Le souci, c’est que son harceleur est un conquérant et il est prêt à tout pour le pousser du mauvais côté…

Déjà, j’ai apprécié cette histoire. Elle est sympathique, sans prise de tête et avec un mélange de fantastiques. De plus, il y a clairement un message de fond sur le harcèlement en milieu scolaire et ça m’a particulièrement touché !

J’avais peur qu’il ne se passe pas grand-chose avec 160 pages, mais ce format reste suffisant pour cette histoire jeunesse. De plus, ce n’est qu’un premier tome et je me demande bien ce que la suite peut nous réserver. 🙂

En bref, un premier tome intrigant, un message de fond intéressant et un personnage principal plaisant. J’ai apprécié de découvrir ce premier tome des pierres de dragon et l’univers que voulait nous proposer Arthur Ténor !

les-pierres-de-dragon-tome-1-la-metamorphose

 
 

Posté par arthurtenor à 15:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 juin 2020

L'avertissement des abysses a les honneurs de Silence...

Puisse cette belle présentation faire beaucoup de bruit...

https://www.revuesilence.net/numeros/490-Sur-le-sentier-des-herboristes/l-avertissement-des-abysses-d-arthur-tenor
 
 

Posté par arthurtenor à 09:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mai 2020

Tout doucement, le monde se remet à tourner...

Quelle joie d'annoncer la naissance d'un nouveau bébé !

Il aurait dû arriver (dans les rayons) un peu plus tôt... mais le voici, tout beau, tout coloré et bourré de drôles de créatures pas toutes sympathiques, mais toutes avec un caractère de dragon.

C'est chez AUZOU...

Bon en fait, il ne sortira que le 18 juin. En attendant, si cela vous tente, je vous propose en amuse-bouche les trois premiers chapitres... ici http://tenorselivre.canalblog.com/

les-pierres-de-dragon-tome-1-la-metamorphose

Plat4 P de Dragon

 

 

Posté par arthurtenor à 12:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mai 2020

A l'approche du commencement de la fin...

A l'approche du début de notre libération, voici qui donne le moral à l'auteur. Puisse les amateurs de sensations (littéraires) fortes être piqué au vif de leur curiosité...

C'est sur le site : http://summariesbooks.weebly.com/billets/mon-avis-sur-dead-lines

 

Photo


Titre : Dead Lines

Auteur : Arthur Tenor

Editeur : Gulf Stream

Nombre de Pages : 208

Date de Parution :
3 octobre 2019

Mon Avis : (Garanti sans spoilers)

 
Arthur Tenor est un auteur prolixe, sa bibliographie comptant plus de 120 titres. Après Smartphone panique, il explore de nouveau les dangers des nouvelles technologies, et plus particulièrement de l'addiction aux écrans, avec Dead Lines.

Aurélien est un collégien de 15 ans des plus ordinaires. Élève moyen, il adore passer ses journées avec son meilleur pote et draguer les filles. Quand il tombe sur une annonce d'un abonnement à un roman feuilleton pour découvrir Le Livre STUPÉFIANT dont vous êtes la victime, et malgré les avertissements de l'auteur, Balthazar Natas (verlan de Satan…), Aurélien hésite peu. A quelques centimes le premier chapitre, il ne risque pas grand-chose, surtout qu'on parle de lecture… Rien à voir avec une drogue. Sauf que, quand ce qui se déroule dans le roman a un impact sur la réalité du collégien, Aurélien comprend qu'il ne pourra pas arrêter l'expérience aussi facilement, et sans doute pas sans se mettre en danger lui et les siens.

Si les dangers du darknet, cet envers du décor clandestin de l'internet traditionnel, sont évoqués en début de roman, le propos de Dead Lines s'intéresse surtout aux phénomènes d'addiction, aux contenus numériques plus particulièrement. Loin d'être moralisateur, le roman, en s'appuyant sur le fantastique et sur une addiction à la lecture, addiction a priori inoffensive, nous permet de nous projeter dans ce que vit Aurélien.

Dead Lines comporte deux récits parallèles : à la fois l'histoire d'Aurélien mais également le récit fictif, Le stupéfiant roman dont vous êtes la victime. Véritable mise en abime du livre dans le livre, le lecteur est rapidement fasciné par ces deux récits, et surtout leurs interactions mutuelles. A la fin de chaque chapitre, on est comme Aurélien : avide de connaitre la suite, à se rassurer en se disant "encore un et j'arrête".

Le sujet de l'addiction est extrêmement bien abordé, nous mettant nous même dans l'attente de cette "dose". On assiste à la plongée dans la folie d'Aurélien, le soulagement qu'il ressent quand il peut enfin lire un nouveau chapitre et l'angoisse de plus en plus profonde dans laquelle il se retrouve à la fin de chaque lecture.

Le récit est loin d'être rose et si le roman s'adresse en priorité aux adolescents, sachez que de nombreux meurtres jalonnent l'histoire et qu'il ne faut pas être un lecteur trop sensible pour lire ce déchainement de violence.

Concernant l'écriture, la tension est parfaitement entretenue de bout en bout. Les chapitres du Livre stupéfiant sont écrits avec une écriture plus "facile", se rapprochant d'un langage plus oral qu'écrit, mais cela est cohérent puisque ce livre s'adresse à un adolescent et qu'il est en parti le reflet de ses pensées.

La fin est volontairement ouverte. Il y a un côté très frustrant à cela car on a terriblement envie de démêler le réel du fictif, mais c'est aussi une belle page blanche pour laisser libre court à toutes nos hypothèses, qui sont nombreuses, vu ce que ce roman a mis en branle dans notre esprit.
 
 
Dead Lines est un roman qui utilise la métaphore de l'addiction à un roman feuilleton pour nous faire ressentir à travers le personnage d'Aurélien les affres de la dépendance. La tension est omniprésente et, à l'image des personnages, on oscille en permanence entre réel et fiction, entre rationalisme et folie. Si les fins ouvertes ou un nombre de morts conséquent ne vous dérangent pas, ce roman adolescent devrait vous rendre rapidement accro !
 

... Bonne Lecture ...

Posté par arthurtenor à 15:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 mars 2020

Lu ce jour sur Babelio...

Il est vrai que, pour ceux (surtout les enfants) qui veulent savoir ce que cela donne une pandémie catastrophique, ce petit roman est tout désigné...

Plastique apocalypse
  23 mars 2020
Plastique apocalypse de Arthur Ténor
 
   
Un petit roman, une nouvelle, dans une collection destinée aux petites lectures. Cette histoire mériterait d'être développée, et en même temps elle suffit à elle-même. Le plastique anéantit par une bactérie: un semblant de fin du monde pour finalement retrouver un équilibre dont notre planète a tant besoin. A ces heures de confinement pour le covid-19, cette lecture ne peut pas laisser indifférent! Je découvre cette collection "Rester vivant" dans le cadre de l'opération Facile à lire. Hâte de pouvoir emprunter d'autres titres!

Posté par arthurtenor à 11:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 février 2020

Les Nano-mutants II - Total Heroes

Il est tout beau, il est tout nouveau, il est le Total Heroes.

Pour les jeunes lecteurs de 10 - 12 ans, friands de super aventures de super héros qui connaissent de super ennuis grâce à leurs super pouvoirs...

NANO-MUTANTS-XP

 

L'imprudent mais sympathique Victor Chambor a ouvert la boîte de Pandore et les nano-mutés, ennemis ou amis, pullulent désormais dangereusement.
Au risque de transformer leur collège en zone de guerre et la ville en réplique miniature de Gotham City !
Accompagné du très maladroit Super-Benjamin Kleber et de la belle Super-Kira, le jeune garçon va tenter de circonscrire les menaces qui se multiplient.
Pourront-ils compter sur l'aide de Zeus, entité cybernétique extraterrestre loufoque, à l'origine de cette multiplication de nanomutants ?
Et le trio de bras cassés parviendra-t-il à se muer en Total Heroes ?
Rien n'est moins sûr...

Posté par arthurtenor à 18:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 février 2020

Voyez comme le monde est divers...

Je reviens sur le roman d'Amélius Melgan annoncé dans un précédent message. Voyez comme le monde est divers. Je reproduis deux avis sur le dénouement publié par deux blogueuses. C'est assez démonstratif, et instructif en ce sens qu'il n'y a rien de mieux dans la vie (culturelle notamment) que de se faire une opinion par soi-même (à moins de préférer ne pas se fatiguer les neurones en assimilant tout cru, sans digestion, celle des autres. Au passage, c'est très souvent le cas en politique, où celui qui cause le mieux, ou qui a la plus jolie cravate ou la plus belle gueule l'emporte sur la raison) :
 
 
 
****
Eh bien on peut dire que l’auteur aura réussi à me mettre sur le c** avec cette fin, je ne pense pas me tromper en disant que c’est la toute première fois que je vois ce genre de fin, mais franchement j’ai adoré, parce que justement cela ouvre un nombre de possibilités infinies.
 
 
Mon gros problème, avec La Ligue des Malfaisants Héroïques… C’est la fin. Je l’ai cordialement détestée. Je ne vous la dévoilerai pas, pas d’inquiétude. Mais MON DIEU que je l’ai détestée! Cependant il faut admettre que c’est une fin extrêmement originale et culottée qui, j’en suis absolument certaine, séduira de nombreux lecteurs (et parents, surtout). Ce ne fut pas mon cas (même si j’ai trouvé ça très malin, en vrai).
Je suis colère.

Malfaisants héroïques

Posté par arthurtenor à 11:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 janvier 2020

Un roman pas comme les autres...

Une fois n'est pas coutume, ce n'est pas Arthur Ténor l'auteur qui communique ici, mais le directeur de collection de Scrineo Jeunesse. Le site de chroniques littéraires, Acaniel, a posté une critique d’un roman pour adolescents (La ligue des Malfaisants héroïques) qui commence ainsi « Un roman pas comme les autres ». C'est exactement ainsi qu'il nous est apparu chez Scrineo, à la lecture du manuscrit. Déjà, son auteur est (et il y tient !) est un vrai mystère. Seules 3 ou 4 personnes au monde savent qui il est vraiment... et encore, pas sûr. C'est d'ailleurs peut-être une autrice.

Je publie ici la critique du roman de cet Amélius MELGAN (ainsi quelques liens et avis parus depuis), en m'adressant tout spécialement aux lecteurs, quel que soit leur âge, fans d'Harry Potter. Il nous a semblé que ce roman (réellement étonnant) ne pourrait que leur plaire puisqu'ils y trouveront de la magie, une imagination flamboyante, une fantaisie frôlant parfois le surréalisme... et ce petit quelque chose, pensons-nous, qui donne à ce genre d'aventure fantastique un goût unique et... irrésistible !

Revenons sur Melgan. Il a souhaité lors de la signature de son contrat n'apparaître nulle part ni jamais sous sa véritable identité. Fort bien, c’est son choix. « Mais que répondra-t-on à un lecteur qui souhaiterait une dédicace ? Ou si un salon souhaite votre présence ? », lui avons-nous demandé. Réponse d'Amélius : « Eh bien, en ce cas, je donne une délégation de signature au directeur de collection. » Ainsi donc, pour la première fois de ma carrière, je serai sans doute amené à dédicacer un roman pour un autre nom que le mien. Tout de même, Amélius Melgan m’aura fourni, m’a-t-il promis, un moyen de laisser une trace personnelle (un tampon de sa signature ai-je deviné, à moins qu’il ne s’agisse d’une signature magique qui n’apparaîtra qu’à la lumière de la lune…)

https://www.acaniel.fr/categorie/chroniques-litteraires/fantastique/

La Ligue des Malfaisants Héroïques, de Amélius Melgan

Vous aimez l’imaginaire ? Votre quotidien vous semble atrocement banal ?
Vous souhaitez plonger dans une épopée fantastique, et vivre une aventure pleine de rebondissements, digne de vos romans préférés ?
N’hésitez plus et faites comme Sherlock alias Parcy, invoquez Amélius Melgan, le plus mystérieux des marchands d’épopées. S’il répond à votre appel, il vous proposera diverses destinations extraordinaires, dans la 5ème dimension. Faites alors votre choix, et devenez le héros de vos rêves les plus fous ! À vos risques et périls bien sûr…

Scrineo – 256 pages – 14,90 euros.

Un roman pas comme les autres, où le héros pourrait bien être incarné par n’importe qui !

Je tiens à remercier les éditions Scrineo pour l’envoi de ce roman. Je ne sais pas, je me suis un peu retrouvé dans cette quatrième de couverture. Un monde trop cartésien, où l’imaginaire n’a pas le droit de supplanter le réel. C’est un peu ce que j’ai dû vivre, alors quoi de mieux que d’accepter la proposition d’un marchand d’épopées, pour enfin entrer dans une aventure hors du commun ?

Tout le monde connaît le grand, le célèbre Sherlock ! C’est génial, parce qu’il est aussi dans ce roman, ou, tout du moins, il semble y être, puisque ce n’est pas vraiment celui auquel vous pensez ! Sherlock est un jeune homme, presque comme les autres. Lui ne peut pas vivre la vie telle qu’il la désire. Sa famille s’avère être très embrigadée dans ses principes. Rien n’est plus utile que la réalité, dans son fondement même, ses chiffres et sa rationalité, tout comme son avenir. Sherlock a un frère jumeau, Albert, qui incarne le parfait fils désiré par ses parents. Intelligent, futé et bon premier de la classe, son existence ne se base pas sur l’imaginaire et sur le divertissement. Voilà un univers quasi dystopique qui s’annonce, avec cette famille qui empêche toute forme d’art de pénétrer dans la demeure familiale, pour ne pas perturber un équilibre qu’ils estiment être le bon.

C’est une intrigue vive et déroutante qui attend le jeune Sherlock !

Mais pour Sherlock, une graine d’espoir va germer. Et cette graine se nomme Amélius Melgan, un marchand d’épopées. Il va venir à la rencontre de Sherlock pour lui proposer quelque chose d’inédit : une aventure qu’il pourra incarner. Malheureusement, ce n’est pas gratuit, et le paiement se fera uniquement à la fin de son aventure, si toutefois il décide d’en vivre une. Sherlock va avoir le choix entre plusieurs aventures, mais, plus que tout, il sait ce qu’il désire ardemment.

Ce roman, c’est comme si il me parlait. C’est ce que j’ai évoqué dans ma courte introduction. Alors forcément, j’avais envie de m’y plonger, et j’ai passé un très agréable moment de lecture en compagnie de Sherlock et de ses compagnons de route qui vont venir se greffer à mesure que les péripéties progressent. L’auteur fait beaucoup de références à des mondes imaginaires très connus, comme Star Wars, ou encore Harry Potter, qui revient assez souvent dans cet ouvrage, sans oublier des icônes de notre monde comme Sherlock Holmes ou Albert Einstein.

Beaucoup d’idées viennent étoffer l’histoire au fur et à mesure. Des créatures de toutes sortes, un monde imaginaire à portée de main pour Sherlock, qui va lentement lui révéler ses secrets. Une cinquième dimension exceptionnelle, dans laquelle il sera un héros, un modèle pour tous ceux qui vont croiser son chemin. Ce roman revêt l’importance de laisser sa place à l’imaginaire dans notre quotidien.

J’ai beaucoup apprécié le final de ce roman, un beau retournement de situation, mais aussi une porte ouverte que j’aurais aimé un peu plus fermée, pour que l’auteur puisse me surprendre une ultime fois !

Ma note : 4,5/5

 La Ligue des Malfaisants Héroiques, de Amélius Melgan

 

 

Et autres critiques trouvées ici et là...

http://www.lmedml.fr/2020/01/23/la-ligue-des-malfaisants-heroiques-amelius-melgan/#more-106283
" Eh bien on peut dire que l’auteur aura réussi à me mettre sur le c** avec cette fin, je ne pense pas me tromper en disant que c’est la toute première fois que je vois ce genre de fin, mais franchement j’ai adoré, parce que justement cela ouvre un nombre de possibilités infinies. " La suite est pas mal non plus.
https://www.leslecturesdemylene.com/2020/01/ligue-malfaisants-heroiques-amelius-megan.html

"

En bref, on vit une aventure hors du commun avec Parcy, notre héros bien malgré lui mais en même temps étant donné que c'est lui qui appelle au fantastique et à l'héroïque, on ne peut que vivre chaque instant en sa compagnie. Les pages se tournent toutes seules, on est pris par les rebondissements et par les amitiés qui se nouent et on est curieux de voir comment les choses vont se terminer. Une lecture qui nous transporte dans un autre monde !
Note : 16/20 "
https://faithinwords.fr/2020/01/14/la-ligue-des-malfaisants-heroiques/#more-21926

" En bref : J’ai adoré cette plongée dans cette presque « histoire dont vous êtes le héro » ! "

https://booknode.com/la_ligue_des_malfaisants_heroiques_03114774

" Une super lecture pleine d'aventure et d'imagination, j'ai vraiment adoré !

La Ligue des Malfaisants Héroïques est un roman unique, où l'on suit le quotidien assez morne de Sherlock. "

https://leslivresenchantes.wordpress.com/2020/01/12/la-ligue-des-malfaisants-heroiques/
L’intrigue quant à elle, est complètement loufoque et déjantée ! C’est la première fois que je
lis un roman proposant une telle intrigue et j’ai apprécié la singularité du récit. La plume de
l’auteur est simple de compréhension, car il s’agit d’un roman jeunesse, tout en étant
élégante.

Muffins and books – 08-01-2020
https://muffinsandbooks.wordpress.com/
J’ai particulièrement aimé l’originalité de l’histoire. C’est difficile à expliquer sans trop en
révéler, mais j’ai trouvé le concept vraiment intéressant et très bien fait. En gros, on pourrait
avoir une histoire plutôt classique dans le genre, mais la façon dont s’est présenté et abordé
rend tout ça beaucoup plus original et donc prenant.

Sur instagram

https://www.instagram.com/p/B7ThI7GKlt7/
J'ai tout aimé de ce roman ! Tout d'abord, l'écriture est très agréable, le récit est un délice à lire tellement c'est fluide et addictif.

 

 

Posté par arthurtenor à 17:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 janvier 2020

L'avertissement des abysses...

Alors qu'en ce moment même Trump parade à Davos et Greta Thunberg fulmine, une blogueuse a publié une belle chronique sur L'avertissement des Abysses... Merci à elle. Et... ne lâchons rien !
http://mellysbook.kazeo.com/l-avertissement-des-abysses-a17…

L'avertissement des abysses

L'avertissement des abyssesTitre: L'avertissement des abysses

Auteur: Arthur Ténor et Nicolas Hulot (préface)

Éditeur: Le muscadier 

Parution: 31/10/19

Format: Semi-poche

Nombre de pages: 352

Prix: 16,50€

 

Résumé de l'éditeur:

 Alors que le réchauffement climatique semble inéluctable, un lycéen devient le porte-parole d’une jeunesse qui se rêve un avenir heureux dans un monde durable. Convoqué dans les abysses par d’étranges baleines, Jason reçoit de la nature un ultime avertissement qui le désigne, de fait, comme le messager de la dernière chance.

Dès lors, son existence bascule dans un tourbillon qui ne sera pas que médiatique. Rien d’étonnant quand on sait que tout commence au cœur du Triangle des Bermudes…

 

L'avertissement des abysses

 J'ai beaucoup aimé ce livre car il nous dévoile les faits réels et les conséquences que ça peut avoir sur notre avenir et notre planète.

L'histoire est poignante et percutante. Jason un adolescent de 15 ans qui un jour de vacances va faire de la plonger pour observer les baleines. Lors de ce moment magique, les baleines vont le mettre à part de son père qui plonge aussi pour lui délivrer un message : "Une chose terrible arrive des fonds marins". J'ai beaucoup aimé cette histoire car elle est proche de la réalité avec par exemple la fin du Gulf Stream. Le livre nous donne une sorte de moral, les hommes ne feront rien de concret pour sauver notre planète. Ils ne le feront que si elle n'est plus habitable. C'est vraiment très triste car c'est quand même la seule planète habitable. En plus beaucoup de choses ont été mises en place pour éviter la pollution et qu'on détruise notre habitat naturel.

Il y a beaucoup de personnages qui aident Jason mais j'ai vraiment admiré ce dernier car tout le monde lui met des bâtons dans les roues, mais il ne baisse pas les bras. Il continue à crier que les animaux marins lui envoie un message pour dire que quelque chose de dangereux arrive. J'ai trouvé aussi que Jason ressemble à toutes ses personnes qui se battent pour l'avenir de l'Humain et de la planète.

La couverture est poignante et elle attire l’œil. C'est la couverture et non le résumé qui m'a donné envie de lire ce livre. Je voulais savoir pourquoi les baleines étaient au dessous des flammes. 

Un livre, très poignant et qui est nous montre la réalité en face. Ce livre est à mettre dans les mains des adolescents et des adultes. Je pense que la population ne prends pas conscience ou ne veut pas prendre conscience du mal que l'on fait à la Terre.

 

Posté par arthurtenor à 18:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 janvier 2020

"une démonstration par l’exemple très efficace du phénomène d’addiction"

Cette lectrice a mis le doigt de manière particulièrement pertinente sur le thème central de ce roman... le phénomène de l'addiction. Bravo et merci à Sophie...

https://leslecturesdesophieblog.wordpress.com/…/jeunesse-d…/

Jeunesse – Dead Lines – Arthur Ténor

Dead Lines est un roman fantastique d’Arthur Ténor, publié le 3 octobre 2019 aux éditions GulfStream, dans la collection Echos. Un livre dans le livre, une histoire dans l’histoire, qui pourtant s’entrecroisent…

Avis :

Un livre pour les ados sur le thème du darknet, voilà que j’ai trouvé intéressant, d’autant plus que l’auteur, Arthur Ténor, a déjà publié un certain nombre de titres engagés à destination de la jeunesse. J’avais donc très envie de voir comment le sujet allait être traité, car ça peut rapidement être très « touchy ». Et j’avoue avoir été un peu déçue quand j’ai commencé ma lecture, car les incursions sur le darknet sont très rares, uniquement liées à la lecture du roman de Balthazar Natas. C’est un des premiers sites sur lesquels Aurélien est tombé, et le seul d’ailleurs, car il n’a pas cherché plus loin. Je pensais que les autres aspect du darknet seraient un peu plus développés, au-delà des quelques exemples survolés dans le premier chapitre :

📖 découvrir un extrait

Ce Livre STUPÉFIANT dont vous êtes la victime porte bien son nom. Stupéfiant à la fois dans le sens d’étonnant, mais aussi et surtout pour son côté addictif, drogue. On retrouve d’ailleurs la définition du mot en exergue du livre… Autant je n’ai pas trouvé l’histoire que j’attendais, autant je n’ai pas été déçue de ma lecture du tout. Le sujet de l’addiction est très bien traité, par un biais peu courant, mais bien connu des lecteurs compulsifs^^ Sans compter que l’auteur a su rendre son propre roman addictif, de par son découpage. C’est un livre qu’on a beaucoup de mal à quitter, tout comme Aurélien est accro au sien. Le livre addictif dans un livre addictif, voilà un concept que je n’avais encore jamais vu dans mes lectures, mais que j’ai trouvé très pertinent étant donné le thème abordé.

Au niveau du contenu de l’intrigue, on ne sait jamais dans quelle mesure on est dans la réalité, dans un rêve ou dans un roman fantastique, et c’est aussi une force de cette histoire. Si on est dans la réalité, c’est un livre horrifique, dans un rêve, un cauchemar et dans le registre fantastique, on tire aussi vers l’horreur. Il s’agit d’une horreur « allégée », on est quand même dans un roman ado, mais suffisamment présente pour faire de ce livre une lecture qu’on ne lâche pas sans y être contraint.

Même si je reste dubitative quand à la fin de l’histoire, je n’en ai pas moins adoré cette lecture, habile et efficace, sur un thème très intéressant, l’addiction, et l’emprise de celle-ci sur la volonté de sa « victime ». Car oui, même si au départ on a choisi tel ou tel stupéfiant, on est à terme victime de celui-ci et de la dépendance qu’il a créé.

Dead Lines est une démonstration par l’exemple très efficace du phénomène d’addiction, par le biais d’une mise en abyme. En effet, dans le roman, Aurélien est accro à sa lecture, tout comme j’ai été accro à la mienne, ne la lâchant qu’à regret… Les stupéfiants dénoncés par l’exemple de la lecture montre bien qu’on peut être accro à tout et n’importe quoi, certaines « substances » étant plus dangereuses que d’autres, mais toutes menant à terme à perdre contact avec la réalité, de manière plus ou moins grave. J’ai aimé l’approche de Arthur Ténor, nous laissant en permanence dans les limbes entre fantastique et réalité…

Report this ad

Logo Gulf Stream éditeur

J’ai reçu la version papier de ce livre dans le cadre d’un partenariat avec les éditions GulfStream. Merci à eux pour la confiance.

Posté par arthurtenor à 23:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 janvier 2020

Une innovation pour éviter la Plastique apocalypse...

Je découvre ce jour qu'une start-up a mis au point une technique fort innovante pour se débarrasser rapidement et écologiquement des matières plastiques. De quoi éviter la Plastique apocalypse ;)
La société s'appelle Carbios ( https://carbios.fr/technologies/le-biorecyclage/ ) Félicitations à ces entrepreneurs !

Carbios recyclage plastique

2018-Plastique

 

Posté par arthurtenor à 18:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 décembre 2019

Avalanche de (belles) critiques sur Babelio...

Pour Smartphone panique.

Babelio Smarphone dec 2019

 

 

Et puis il y a eu celle de début décembre...

Smartphone panique
  09 décembre 2019
Smartphone panique de Arthur Ténor
 
   
Cléa, jeune lycéenne banale, pistée par ses parents par une application, décide un jour de faire confiance à son ami ravi qui lui propose une application qui indique de fausses indications. A elle les sorties entre amis dans les bars, mais l’application cache en réalité des choses très inquiétantes.



J’ai apprécié cette histoire parce que elle est intéressante et plutôt divertissante mais franchement je trouve que cette histoire manque beaucoup de rebondissements et d’actions. J’aurais aimé une fin un peu plus précise.



Clémence. T
Commenter  J’apprécie          00
Smartphone panique
  06 décembre 2019
Smartphone panique de Arthur Ténor
 
   
C'est l'histoire d 'une fille du nom de Cléa qui en a assez d'être suivie par ses parents. Donc, elle demande à son ami,qui est un geek ,de trouver une solution. Il trouve une application sur le "dark web", elle l'installe et à partir de là, sa vie est bouleversée.

J'ai adoré ce livre car on s'attache au personnage principal, Cléa, car c'est une adolescente de 15 ans donc on s'identifie plus au personnage. On aurait eu les mêmes réactions qu'elle si on avait été dans sa situation. C'est une histoire palpitante car il y a beaucoup de rebondissements, il y a du suspense et le narrateur fait des commentaire tel que "ce n'est pas fini", "ce n'est que le commencement "ou "le pire arrive bientôt". Ces petits commentaires nous donnent envie de savoir la suite. La petite histoire d'amour entre Cléa et un garçon est bien aussi, elle apporte un plus à l'histoire. Le garçon a en plus une grande importance dans l'histoire donc on l'aime bien même si au début on n'en parle pas trop on sait juste que Cléa l'aime beaucoup. Le langage des personnages est simple et comme le narrateur est Cléa, on sait à chaque fois ce qu'elle pense. Le livre est facile lire et il donne une morale qui est : toujours en parler et de ne pas faire confiance à n'importe qui. 

Paul Pontier
Commenter  J’apprécie          00
Smartphone panique
  03 décembre 2019
Smartphone panique de Arthur Ténor
 
   
C'est l'histoire d'une jeune fille nommée Cléa. Elle a 15 ans. Sa mère décide de lui installer une application sur son smartphone pour savoir où elle est en permanence. Cléa raconte à ses amis la décision que sa mère a prise : la surveiller . Elle a un ami nommé Ravi fort en informatique , il lui propose une application qui indique de fausses localisations. Mais cette application peut prendre le contrôle de sa vie , et peut être même la lui pourrir !!!l Va t-elle s'en sortir?

J'ai beaucoup aimé ce livre parce qu'il est inspiré d'une histoire vraie, et il sert à prévenir les adolescents du danger de l'application. Cette histoire est réaliste , surprenante et très intéressante.Ce livre peut nous faire réfléchir , l'auteur veut nous faire comprendre non seulement aux adolescents mais aussi aux plus âgés de faire attention à certaines applications qui nous sont proposées et peuvent nous nuire. Je recommande ce livre pour ceux qui aiment découvrir ce dont ils ignoraient l’existence : des livres passionnants, intéressants auxquels on voudrait tout le temps une suite.

Mon moment préféré c'est quand Cléa appelle Valentin au moment où son père (le père de Cléa ) allait perdre son travail et que Valentin se dénonce à la place de Cléa.

Commenter  J’apprécie          00
Smartphone panique
  03 décembre 2019
Smartphone panique de Arthur Ténor
   
Cléa a 15 ans et en a marre que sa mère la surveille.Elle en parle à un ami et celui-ci trouve une super idée : installer une application pour être plus libre . Mais quels sont les dangers de cette application ? Et comment faire pour s'en sortir?



Mon avis:

J'ai beaucoup aimé ce livre car j'ai trouvé l'histoire prenante et que j'ai découvert que certaines applications peuvent etre dangereuses. Ce livre permet de sensibiliser les jeunes / adolescents au danger de celles -ci







Cléa en à marre!Sa mère vient de mettre une application sur son téléphone pour la localisée.Mais quand on a 15 ans,c'est dure d'avoir des parents collants.

Alors Ravi,un de ses amis va trouver la solution:Mirage-Sorry.Cette application permet de donner de fausses localisations mais le plus important a été trouvé sur le dark web.

Mais ça Cléa va vite s'en rendre compte,quand elle va perdre le contrôle de l'application et de sa propre vie...



J'ai bien aimé ce livre car cette histoire est inspiré de faits réels et peut aider certaines personnes qui sont bloqués comme elle.

Agathe

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Smartphone panique
  02 décembre 2019
Smartphone panique de Arthur Ténor
   


Nous avons aimé ce roman et nous vous le conseillons car il aborde un sujet fréquent chez les adolescents, il nous prévient des dangers d’internet qui ont pour conséquence le cyber-harcèlement et l’addiction au téléphone. Dans l’épilogue, il est écrit que le personnage principal fait un accident en scooter car elle regardait son téléphone. Ce sont des choses qui se produisent souvent donc ce roman peut être éducatif et nous donne exemple sur ce qui ne faut pas reproduire. Une autre raison de le lire est qu’il est inspiré d’une histoire vraie ce qui le rend encore plus marquant. Enfin, c’est un roman riche en émotions, en sentiments il est instructif et fait réfléchir

Alia et Celyan 401

Commenter  J’apprécie          10
Smartphone panique
  02 décembre 2019
Smartphone panique de Arthur Ténor
   
Cléa est une adolescente de 15 ans. Sa mère a téléchargé un logiciel pour savoir où se trouve l’adolescente en permanence. Mais Cléa n’en peut plus. Un de ses amis trouve une solution pour que ses parents arrêtent de la pister. Mais, l’application prend le dessus.



J’ai apprécié cette histoire parce qu’il y a du suspense jusqu’à la fin. Mais, aussi, j’ai apprécié l’histoire car cela peut arriver à un jeune de notre âge.





Je recommande ce livre à ceux qui aiment le suspense.



Lou.M
Commenter  J’apprécie         

Posté par arthurtenor à 10:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 décembre 2019

Dead lines encore...

Décidément, si ça continue ainsi, ce roman devrait finir par se vendre diablement bien...

 

EternelAdo
  09 décembre 2019  
   
Quel serait votre choix si l'on vous mettait au défi de prendre un risque que vous pensez réfléchi et maîtrisé alors qu'on vous prévient qu'il vous mènera à votre perte? La curiosité et la certitude de garder le contrôle l'emporteront ils sur la raison? Je vous promets un roman qui vous ferrera dès les premiers chapitres pour ne plus vous lâcher, une vraie réussite en ce qui me concerne! A quel moment suis-je devenu accro à ma lecture? Était-ce trop tard au chapitre 7 ou bien avant? Aucune idée, mais une chose est certaine, je n'ai pas pu lâcher Dead Lines avant de l'avoir terminé, bravo!
Arthur TENOR nous propose un thriller psychologique diablement efficace. on suit la descente aux enfers d'Aurélien, sa perte progressive de repère, la folie qui s'empare peu à peu de lui en même temps que la terreur l'envahit. J'adore cet aspect du roman, quand, comme le héros, on ne sait plus bien ce qui est réel et ce qui ne l'est pas. Je ne peux pas vous raconter le roman d'horreur dont il est le héros mais je peux vous assurer qu'il a toutes les raisons de flipper quand la réalité rejoint la fiction!!! A lire, si vous pensez réussir à garder le contrôle... Coup de coeur! 💖
Votre avis m'intéresse...

https://www.facebook.com/eternelAdo/
https://www.instagram.com/eternelado/
https://journalduneternelado.blogspot.fr/
Lien : https://journalduneternelado..

Posté par arthurtenor à 23:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 novembre 2019

Dead lines a fait une nouvelle victime consentante...

DEAD LINES a fait une nouvelle victime consentante, et ça fait bien plaisir. Je rappelle pour ceux qui ne le sauraient pas que pour ce roman, je lance comme le romancier du livre, un défi au lecteur : s'il a le courage (ou le malheur) de lire " Le livre stupéfiant dont vous êtes la victime " (titre du roman dans le roman, puisse qu'il s'agit d'un nouveau LDVELV) jusqu'au chapitre 3... j'ai bien écrit TROIS, il ne pourra pas faire autrement que d'aller jusqu'au bout, de redemander encore et encore sa dose de lecture. A la clé, si je perds le pari, une récompense ! (un délicieux cauchemar à déguster une nuit de son choix.) P.S. Je rappelle que le Livre stupéfiant est signé d'un certain NATAS). Moi, je ne suis qu'un inoffensif Ténor ;)
 

C'est sur le site : https://vdbook.wordpress.com/

41nypbepwgl._sx195_

Édition : GULF STREAM EDITEUR

Résumé :

Aurélien est convaincu d’être suffisamment averti pour ne pas se laisser prendre aux pièges du darkweb. Intrigué par l’ego et les mises en garde de l’auteur d’un « livre stupéfiant » en ligne, Aurélien valide l’achat du premier chapitre. À seulement 0,12 €, le risque est maîtrisé. Commence alors une lecture pour le moins immersive. Car s’il peut être captivant de suivre les meurtres dans un roman d’horreur, cela devient plus effrayant lorsque la mort frappe simultanément dans la réalité. Un compte à rebours commence pour Aurélien, devenu malgré lui le héros d’un engrenage macabre. Mais pour sauver les personnages et ses proches, l’auteur n’a pas menti, le prix à payer promet d’être très élevé.

 

Mon avis :

Ce passionnant et terrifiant roman appartenant au fantastique traite de l’addiction pour le Web. Les adolescents n’auront aucun mal à se retrouver chez Aurélien, un garçon parmi tant d’autres, attiré par le danger, moyen à l’école sauf en maths où il est franchement mauvais, passionné de jeux vidéos… Et le risque pris par l’adolescent, quel individu en manque de sensation forte ne l’aurait pas pris ? Et ainsi le lecteur se fait avoir autant que le personnage.

Amateur de sensations fortes interdites, le jeune geek de 15 ans se retrouve alors happé, immergé, dans d’inquiétantes pages qui s’affichent sur son écran ; des pages qui le plongent dans l’expérience d’un livre stupéfiant dont il devient malgré lui la…  victime.

C’est un roman passionnant, qu’on n’arrive pas à lâcher avant le dénoument ! Le suspense est bien mené, et à voir le héros pris dans le piège d’un « jeu » plus fort que lui, on ne peut s’empêcher de repenser au film Jumanji. Le livre reprend habilement les codes de la fameuse série du Livre dont vous êtes le héros, et voir les personnages tourner fébrilement les pages pour savoir à quelle sauce ils vont être mangés est tout à fait grisant.

Une belle découverte !

 

Posté par arthurtenor à 19:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 novembre 2019

Quand c'est une adolescente qui le dit...

Quand cela vient d'une adolescente, on peut le croire...

C'est sur Babelio.fr à propos de Smartphone Panique.

[...] Ce livre me rappelle le piratage de mon compte Instagram. le pirate avait posté des photos inappropriées sur mon compte. Il me rappelle aussi beaucoup le cours de prévention informatique que nous avons eu en sixième et toute les émissions que j'ai vues sur ce sujet.
Je trouve ce livre très intéressant. Il y a du suspense, de l'amour, le roman parfait à mes yeux. Il est divertissant mais en même temps il nous apprend une leçon de vie. Cléa est un personnage qui pourrait être remplacée par beaucoup d'adolescents ce qui donne un effet « mise en situation». On peut se mettre à sa place et ça nous fait réaliser le danger. L'auteur voulait justement faire passer cet avertissement. le danger des appareils électroniques. Il ne faut pas faire confiance à n'importe qui sur internet. Il veut faire prendre conscience aux jeunes du danger qui pourrait frapper n'importe qui.
- Mon avis : 5 étoiles.
Sara, 4C

couv Amazon

Posté par arthurtenor à 23:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 novembre 2019

Parents, lisez ce livre !

J'ajouterais bien, DE TOUTE URGENCE !,  mais cela aurait l'air de faire de la pub pour mon livre, ce qui n'est pas du trou... du frou... du tout le cas évidemment.

Je vous invite à vous rendre sur le site du magazine pour parents et enfants Ernest, si vous souhaitez lire l'article complet.

https://www.ernestmag.fr/2019/03/01/dincroyables-livres-jeunesse/

 Conseil : Parents, lisez- ce livre ! Vous serez estomaqués ! [...]

couv Amazon

Posté par arthurtenor à 18:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 novembre 2019

Une belle sélection pour Plastique apocalypse

Une chouette nouvelle, pas seulement pour l'auteur qui en est très fier, mais aussi pour un éditeur qui le mérite vraiment. Merci Au Muscadier et à sa chouette équipe.

 

Posté par arthurtenor à 17:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]

31 octobre 2019

C'est aujourd'hui que le Greta Thunberg du futur nous lance son avertissement...

C'est aujourd'hui que l'humanité peut recevoir " L'avertissement des abysses ", en suivant les aventures et les combats de ce Greta Thunberg du futur... en librairie !

 

 

L-avertiement-des-abyes

Posté par arthurtenor à 11:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,