Arthur Ténor - auteur jeunesse

17 janvier 2023

On en parle sur Babelio...

Et en bien !

 

71l-QtRLwgL

 

 

Et sur Instagram c'est aussi dithyrambique tant pour le livre que pour la collection (un grand bravo à l'éditeur !), dont on ne cesse de louer l’originalité, la qualité graphique et la richesse documentaire. Une fierté pour toute l’équipe.

 
Bonjour à vous les petits et les grands amoureux des livres! Aujourd'hui, en ce week-end neigeux, je voulais vous parler d'une incroyable découverte livresque que j'ai eu cette semaine ! Un roman young adult interactif, intelligent, immersif, passionnant et impossible à lâcher ! Il s'agit de "Aurore, marquise à Versailles" de Arthur Ténor dans la collection "Vis la vie de..." de Scrineo.
Vous vous appelez Aurore de Bréa-Montbrisac et vous êtes une jeune marquise de seize ans.
En ce printemps de l'année 1682, vous avez l'immense privilège de vous rendre pour la première fois à la Cour du roi Soleil, chaperonnée par votre tante et votre femme de chambre.
Dans un château de Versailles encore en chantier, vous découvrez un monde d'intrigues et de jalousies, où vous croiserez les personnages les plus illustres de votre temps. Et, qui sait, peut-être ferez-vous des rencontres bouleversantes ?
Vos choix auront un grand impact sur votre réputation, et même votre place à la Cour... Réfléchissez donc bien avant d'agir, car toute erreur se paye cher sous le Soleil de Versailles !
Et voilà, le premier tome que je lis de cette superbe collection qui permet de vivre la grande Histoire comme si on y était et de voyager dans le temps et l'espace le temps d'un roman !
Déjà petite j'étais une grande amatrice des romans dont on est le héros, alors imaginez ma joie de découvrir ce roman young adult très original ! Mais c'est plus qu'un simple roman dont on est le héros, puisqu'en ajout des parties narratives maquettées sous forme d'un journal de l'époque, le roman nous propose des portraits, des gravures, des encadrés nombreux pour enrichir la lecture, contextualiser la période historique et les personnages rencontrés au fil des pages. Et cerise sur le gâteau, à chaque fin de chapitre, des jeux sont proposés afin de prolonger l'expérience et véritablement aider le lecteur à retenir des informations importantes mises en avant dans le récit.
Lire pour s'évader, voyager, rêver et se cultiver. C'est vraiment la formule gagnante de cette passionnante collection!

Posté par arthurtenor à 11:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 janvier 2023

2023 et ses belles promesses... d'aventure !

Ne dérogeons pas à la tradition...

!cid_BB274C0292C54720B58F9DF8A371E7A5@DESKTOPMKMOLL2

 

2023 sera une année prometteuse, avec...

Le retour du Félin - agent secret médiéval.

Première mission, sur les chemins de Compostelle, en avril. Ce sera chez IGB éditions. Deux autres titres sont attendus dans l'année.

Le Felin Couv recadrée

 

Une enquête de Sherlock HOLMES, dont la grande originalité sera d'être proposée en incarnation littéraire. C'est aussi pour avril.

En voici en exclu, la couverture...

Capture couv S Holmes

 

Et puis il y aura un nouvel Agathabaga chez Lito (en mars).

Enfin, mais c'est tout frais, deux aventures policières pour 10 - 12 ans verront également le jour en 2023, mais peut-être plutôt au second semestre.

Une belle année à tous !

ballons

 

 

Posté par arthurtenor à 12:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 décembre 2022

Une critique sympa des Poupées savantes...

C'est sur Babelio...

Les poupées savantes par Ténor

Khalya
  14 décembre 2022    
Cette histoire prend place dans un futur très proche : moins de 20 ans.
Les « poupées savantes », androïdes équipés d'une intelligence artificielle, ont envahi le marché.
Les cyberprogressistes, fervant défenseurs du progrès à tout prix, s'opposent aux « humaniloves », qui eux, voient l'intelligence artificielle comme un danger pour l'humanité.
Les deux camps ont de bons arguments, mais ont, à mon avis, le même problème : leur extrémisme.
Aucun n'est prêt à entendre les arguments de l'autre partie, chacun campe sur ses positions et, comme souvent, certains de leurs membres sont prêts à employer la violence pour « remporter » le débat.
Lili, surnommé Lilibellule, reçoit pour son 15e anniversaire une poupée savante dernière génération faite à son image. Si la jeune fille est une cyberprogressiste convaincue, et si elle est ravie d'entrer en possession d'une poupée aussi sophistiquée, elle reste tout de même perturbée par cette ressemblance (et on se demande quand même un peu ce que ses parents avaient dans la tête !).
À l'inverse, son camarade de classe Cléon, est un humanilove. Autant dire que les piques fusent entre eux.
Obligés par leur prof de faire équipe sur un exposé, ils vont se rapprocher et se rendre compte qu'aucun d'eux n'est un extrémiste. Cléon ne rejette pas toute technologie et Lili n'est pas complètement fermée aux arguments (toutefois ses propres arguments en faveur de la technologie sont assez pertinents).
Un événement va les lancer, avec les parents de Lili(sur qui j'ai des sentiments extrêmement mitigés), dans une aventure rocambolesque qui va remettre en question pas mal de leur certitudes.
J'ai particulièrement aimé, dans ce roman, les interventions de la prof de français qui sait faire réfléchir ses élèves.
Un roman court, mais bien écrit, qui interroge sur notre rapport à la technologie.
Quand celle-ci est-elle utile ? Et quand devient-elle trop présente ?

Posté par arthurtenor à 14:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 décembre 2022

L'occasion d'annoncer une grande nouvelle... pour le printemps.

Cette première mission du Félin est sortie en 2001 et je peux me réjouir de découvrir que, vingt ans plus tard, de jeunes lecteurs éprouvent autant de plaisir à sa lecture qu'au jour de sa sortie. Cela me réjouit d'autant plus que, grande nouvelle, la série va renaître grâce à l'éditeur IGB Editions, avec la parution d'un premier titre (trois sont prévus en 2023) le 24 avril prochain.

Sur le site https://lecoinlecturedarsene.wordpress.com/

Peur au monastère, de Arthur Ténor

 

Le chevalier Yvain de Bréa, surnommé le Félin, et Gilles son écuyer sont en mission lorsque le page du seigneur Hugues de Montbrissac vient les prévenir que le seigneur a besoin d’eux. Une fois qu’ Yvain et Gilles arrivent au château, le seigneur leur explique qu’il a besoin d’eux pour assurer le voyage de sa fille Isabeau et de sa servante, Francine. Ils se mettent en route. Alors qu’ Yvain et Gilles sauvent les deux filles d’une couleuvre, ils se font voler leurs affaires et leurs deux chevaux. Quand ils s’en aperçoivent, ils sont furieux ! Ils finissent par échouer dans un monastère. Mais ce monastère est étrange : tous les moines ont un membre en moins (bras, jambe, main…) Alors Yvain et Gilles décident d’explorer ce monastère et d’essayer de comprendre ce qui s’y passe. Vont-ils y parvenir ?

J’aime ce livre car il est passionnant et excitant. Je conseille, à tous ceux qui aiment les histoires palpitantes et à rebondissements, de le lire. Le contexte historique du Moyen-Age avec les chevaliers, les seigneurs, les moines… apporte un plus à l’histoire. Ce livre faisait partie des « livres à sauver ? » et je ne regrette vraiment pas de l’avoir sauvé ! C’est la première aventure de la série Le Félin ( agent secret médiéval ) mais il peut se lire indépendamment de la suite.

Posté par arthurtenor à 12:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 octobre 2022

Tout le monde lit !

Une chouette et salutaire initiative du rectorat de Clermont-Ferrand. Et qui me donne l'occasion de dire mon petit mot sur l'importance (vitale) de la lecture...

https://youtu.be/fB_mRsS-fHY
" Opération Tout le monde lit !
L’académie de Clermont-Ferrand organise une opération de promotion de la lecture intitulée « Tout le monde lit ».
Le but est que chaque école, chaque établissement, crée les conditions favorables à une pratique régulière de lecture chez les élèves en programmant quotidiennement cette année 15 minutes de lecture pour tous. Ce temps totalement dédié au plaisir de lire ne respectera qu'une seule règle : munis du livre que chacun aura librement choisi, adultes et élèves profiteront ensemble du silence et du temps qui s'arrête, pour lire... " Ca mérite tous nos encouragements (un lien pour plus d'infos : https://www.ac-clermont.fr/tout-le-monde-lit-125080

Posté par arthurtenor à 18:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]


31 août 2022

Une superbe présentation de " Aurore, marquise à Versailles "

Une rentrée qui commence sous le Soleil de Versailles, est du meilleur augure...

https://www.histoiredenlire.com/epoque-moderne/aurore-marquise-a-versailles.php

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis Aurore, marquise à Versailles
Souvenez-vous, en 2021, Arthur Ténor a inauguré la collection "Vis la vie de..." aux éditions Scrinéo avec son roman Lucien, dans l'enfer des tranchées, coup de cœur sur Histoire d'en Lire.

L'auteur renouvelle l'expérience avec un récit se déroulant sous le règne de Louis XIV et très précisément le 6 mai 1682 lorsque la cour s'installe définitivement au château de Versailles, pourtant toujours en travaux.

Se mettre dans la peau d'une marquise
Les premières pages du livre posent le cadre : il va s'agir d'un voyage dans le temps et pour cela, quelques recommandations sont fournies pour être pleinement immergé.e.
Le lecteur ou la lectrice devient donc, dès la page 11, la jeune marquise Aurore de Bréa-Montbrisac, âgée de seize ans et native du Bourbonnais. Orpheline, elle vit sous la protection de sa tante, la comtesse Adélaïde de Bréa. Bien informée du déménagement de la cour au nouveau château de Versailles, cette dernière est bien décidée à user de toute son influence pour être au plus près du Roi-Soleil, parce que tel est le quotidien et l'objectif permanent d'un courtisan.

Pendant douze chapitres, vous voici donc vêtue à la dernière mode, rayonnante dans des robes splendides, à découvrir les coulisses de l'univers versaillais, ses bons côtés, sa magnificence, comme ses pires, jalousies et autres complots en tout genre.
Le lecteur ou la lectrice est donc l'héroïne de ce récit et évolue dans cet univers loin d'être lisse. Il va falloir se forger rapidement du caractère pour ne pas se laisser marcher sur les pieds. Heureusement, la belle Aurore pourra compter sur le charmant page Pierre de Charmilles.

Le contexte historique est foisonnant et les descriptions s'insèrent habilement dans le récit pour qu'on continue de se sentir au cœur de cette époque et du lieu dans lequel on évolue.

Roman, documentaire, livre-jeu
Arthur Ténor a fait le pari d’un livre multigenre pour offrir une intrigue renouvelée. Les romans historiques jeunesse sont nombreux sur le sujet du règne de Louis XIV. Ce mélange fiction / jeu / informations documentaires fonctionne parfaitement. On apprend beaucoup sur les coulisses de la cour versaillaise, un univers très dense, complexe, où tout n’est finalement qu’intrigue. Des photographies en noir et blanc sont insérées en cours de lecture, illustrations de tableaux représentant les grands personnages de l’époque ou les lieux de Versailles. Chaque chapitre est construit sur le même modèle : la partie fictive mettant en scène le lecteur/lectrice – héros/héroïne, comprenant descriptions et dialogues pour s’imprégner au mieux de l'ambiance ; une rubrique "En savoir plus" qui apporte des informations documentaires sur l'un des points principaux abordés dans le chapitre (grands personnages historiques, la noblesse, espaces du château de Versailles...) ; et enfin, une petite partie "Jouer pour retenir" avec quelques questions qui portent sur le chapitre lu et la partie documentaire.
La boucle est bouclée, on a là un livre vraiment très complet et original dans sa façon de traiter le thème.

Je ne peux que vous conseiller de découvrir Aurore, marquise à Versailles et de suivre cette collection !

A lire aussi, d'autres chroniques du roman Aurore, marquise à Versailles d'Arthur TENOR :
- Aurore, marquise à Versailles sur le blog L'Antre d'une rêveuse
- Aurore, marquise à Versailles sur le blog Les Lectures de Mylène

Posté par arthurtenor à 12:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 août 2022

La catastrophe climatique ? Elle arrive plus vite que prévu...

En 2006, j'ai publié chez Grasset Jeunesse " Les messagères des abysses ". J'imaginais alors que les premières grands dérèglements climatiques se produiraient 50 à 70 ans plus tard. Quand j'ai eu le bonheur de republier ce roman au Muscadier, en 2019, j'ai dû l'actualiser en tenant compte de l'évolution du climat. L'action se déroule désormais vers 2040. J'ai donc dû réviser mon anticipation de près d'un demi siècle. Mais je me rends compte que très bientôt, je vais sans doute devoir à nouveau revoir mon roman est l'imaginer... aujourd'hui !

Pourquoi ? Lisez donc cet article sur l'étonnement des experts du GIEC qui ne s'attendaient pas à ce que l'ampleur des dérèglements soit si rapide.

https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/crise-climatique/vagues-de-chaleur-on-est-surpris-le-calendrier-s-accelere-reconnait-un-climatologue_5303776.html

 

Si le sujet vous intéresse, je vous invite à lire " L'avertissement des abysses ". Il est d'une actualité brûlante !

Avertissement

Alors que le réchauffement climatique semble inéluctable, un lycéen devient le porte-parole d’une jeunesse qui se rêve un avenir heureux dans un monde « durable ». Il sera aussi le messager de la dernière chance de la Nature. Puisque c’est elle qui l’a contacté, peut-être même convoqué dans les abysses, pour lui transmettre son avertissement. Dès lors, son existence bascule dans un tourbillon qui ne sera pas que médiatique. Rien d’étonnant quand on sait que cela commence au cœur du Triangle des Bermudes.

 

Posté par arthurtenor à 23:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juillet 2022

Laissez-vous tenter...

Une question : seriez-vous plutôt Cyberprogressiste ou plutôt Humanilove ?

Lu sur http://www.lietje.fr

Les Poupées savantes

Les Poupées savantes
Arthur Ténor
Le Muscadier 2022

Alter poupée…

Par Michel Driol

Dans un futur proche Lilibellule reçoit pour son anniversaire une poupée savante, réplique exacte de son visage, qui doit l’aider dans son travail scolaire. Surviennent deux événements. Lilibellule est renversée par une voiture, et la poupée est enlevée par un gang de trafiquants de poupées  et robots. Comment la récupérer ?

Dans ce roman de science-fiction, Arthur Ténor propose une société dans laquelle s’affrontent les cyberprogressistes, partisans de développer au maximum toutes les formes d’intelligence artificielle, et les humaniloves, qui pensent qu’il faut rejeter l’usage des humanoïdes dans la vie quotidienne. Ces deux causes sont incarnées par Lillibellule, dont les parents gèrent une start-up consacrée au développement de robots et Cléon, qui semble épouser la cause humanilove. C’est à une réflexion sur le thème de l’intelligence artificielle que conduit ce roman. Représente-elle un danger pour l’humanité, en termes de perte de contrôle sur sa destinée, voire sur sa nature même ?  Les scènes finales confrontent les héros à eux-mêmes, aux envies de pouvoir absolu, à l’usage d’armes à distance, façon de se sentir tout puissant, mais aussi responsable. La vie et la mort ne sont pas des jeux vidéo, et le sens de la mesure, de la raison doivent l’emporter face à toutes les tentations.

Un roman de science-fiction qui pose des questions bien actuelles, aborde la question de ce qui fait notre humanité, celle de notre dépendance aux différentes formes d’intelligence artificielle, et touche aussi certains points sensibles pour les ados comme leur relation aux réseaux sociaux et aux fake-news.

Posté par arthurtenor à 16:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Chouette, chouette !

Bien que nous ne manquions pas de soleil en ce moment, c'est un vrai petit bonheur que de lire sous le parasol cette chronique ensoleillée d'Aurore en immersion sous le Soleil de Versailles...

C'est sur Babelio :

leBoudoirdulivre
  07 juillet 2022  
   
Merci NetGalley et ScriNéo pour me permettre cette lecture différente des autres. Malgré un soucis avec le fichier rapidement réglé par ScriNeo, j'ai passé un très bon moment, moi qui adore cette période de l'histoire. L'illustration de Ia couverture par Myrtille Vardelle est sublime. Les illustrations à l'intérieur du livre, les lettrines reflètent à merveille le faste de la Cour à Versailles et accompagnent à la perfection les informations fournies. Cette collection donne le rôle du personnage principal de l'histoire à ses lecteurs. Une immersion totale tel un jeu de rôle qui promet une belle aventure pour enrichir ses connaissances historiques sans s'en rendre compte.
Vivre la vie d'une marquise de 16 ans en 1682, à Versailles, c'est ce que nous propose les éditions ScriNéo dans leur collection « Vis la vie de…. le lecteur est tel un avatar prêt à vivre une aventure immersive à la Cour de Versailles, une prison dorée où tous les coups sont permis pour avoir une bonne place auprès de Louis XIV. Un concept original qui devrait plaire au public ciblé.
Ce qu'en dit ScriNéo :
Un « roman dont vous êtes le héros » original, qui propose aux lecteurs d'incarner des personnages d'une époque clé de l'Histoire.
Une maquette imaginée sous la forme d'un journal de l'époque, enrichie de nombreux encadrés, illustrations et photographies afin de contextualiser la période historique et les personnages mentionnés tout au long du roman.
Des jeux ajoutés à la fin de chaque chapitre pour prolonger l'expérience de lecture
et aider les lecteurs à retenir les informations mises en avant dans le récit.
Aurore de Bréa-Montbrisac est placée sous la tutelle de sa tante, la comtesse Adélaïde de Bréa depuis la mort de ses parents. Devenue marquise à 16 ans, Aurore ne compte pas mener la vie que sa tante souhaite pour elle, à savoir lui trouver un beau parti. Aurore, elle compte bien profiter de sa jeunesse avant de se ranger. Tout comme les 10 000 courtisans, Aurore va devoir trouver sa place et capter l'attention du roi tout en esquivant les complots, les scandales et autres rumeurs pouvant nuire à sa position. Aurore pourrait également croiser l'amour au détour d'un couloir ou une solide amitié.
Que choisira-t-elle ? C'est à vous de décider.
Un roman ou jeu de rôle très documenté (En savoir plus, jouer pour retenir, des QCM, des photos, des informations sur des sujets abordés…) où le lecteur se prend au jeu tout en apprenant et en s'amusant. Très immersif, même les adultes se prennent au jeu dans une plongée dans le temps où la lectrice que je suis a pris possession d'Aurore et de son histoire avant de choisir son avenir. Tout au long de cette immersion, on découvre la vie à la Cour de Versailles (grotte de Thétis, la Grande Galerie, la Ménagerie royale, le labyrinthe végétal…), ses particularités, ses sombres affaires, ses intrigues et ses complots…
Un Versailles où rien n'est ce qu'il paraît être.
Quel avenir attend Aurore dans ce monde de faux-semblants ?
J'ai vraiment apprécié cette histoire différente de tout ce que j'ai pu lire jusqu'ici. J'espère que d'autres titres suivront pour me faire découvrir l'histoire d'une manière ludique.
Vis la vie d'une jeune marquise prête à faire son entrée dans la cour des grands !
Lien : https://www.babelio.com/livr..

Posté par arthurtenor à 16:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 juillet 2022

Un chouette de bonne nouvelle...

Le premier titre de la nouvelle collection " Vis la vie... " chez Scrineo vient d'être nominé pour le Grand prix des jeunes lecteurs de la PEEP. Je l'ai eu une année avec Les messagères des abysses, et ce serait une superbe reconnaissance non seulement pour l'auteur, mais surtout pour ce livre qui offre pleins d'innovations éditoriales. Permettez-moi d'ajouter : A LIRE ABSOLUMENT !

276120006_4729876060457679_7171661211472235099_n

 

Posté par arthurtenor à 10:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Chronique 5 * pour le nouveau Vis la vie...

C'est sur ce blog littéraire : https://lantredunereveuse.wordpress.com/2022/06/23/vis-la-vie-de-aurore-marquise-a-versailles/

 

Posté par arthurtenor à 10:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juin 2022

Chouette pour Les poupées savantes...

J'ai un peu, je l'avoue, rougi en lisant cette chronique. Lisez et vous comprendrez...

C'est sur le forum https://lemanoirdeslettres.forumactif.com/t268-arthur-tenor-les-poupees-savantes-2022?highlight=arthur+t%C3%A9nor

Arthur Ténor, Les Poupées savantes (2022)

Ven 17 Juin - 21:08
arthur ténor - Arthur Ténor, Les Poupées savantes (2022) Les-po10

Arthur Ténor, Les poupées savantes, Le Muscadier, 2022, 188 pages, 13,50 euros

A bientôt 14 ans, la jeune Lili - Lilibellule - en a assez de sa poupée savante : en 2039, Mme Doubtfire, l'androïde qui la réveille et l'aide à ranger sa chambre chaque matin, est bien démodée... Les parents de la jeune fille, tous deux ingénieurs dans une société de robotique, lui offrent, pour son anniversaire et afin de remplacer la dame cybernétique, un coach scolaire qui a la particularité d'être à son image. Au collège, les humaniloves, qui veulent la fin des robots, s'opposent aux cyberprogressistes. Cléon et Lili, malgré leur attirance réciproque, ne partagent pas les mêmes idées. Désignés pour faire ensemble un exposé sur le futur des intelligences artificiels, ils vont devoir composer l'un avec l'autre, et Cléon va faire la connaissance d'L-Poupée, le double robotique de Lili, dont il refuse absolument l'aide. Fâchée de la note médiocre qu'ils obtiennent, Lili se fait faucher à vélo par un véhicule. Pour le temps de sa convalescence, c'est tout naturellement L-Poupée qui se rend en classe et devient les yeux et les oreilles de la jeune fille. Très vite, l'androïde attire les curieux et les malveillants, qui vont dérober ce prodige de technologie qui n'est encore qu'un prototype. Les parents de Lili, qui doivent absolument sauver leur bijou électronique, aidés de Cléon, se mobilisent pour retrouver L-Poupée, menacée d'être transformée en esclave sexuelle. Ce récit, d'un maître du roman pour la jeunesse, invite, avec simplicité et sans manichéisme, à réfléchir à un monde de plus en plus automatisé et à la notion de progrès. Le futur de 2039 ressemble, à peu de choses près, à notre temps, et invite en cela à une réflexion sur les dérives de l'époque actuelle. Les deux héros, Lilibellule et Cléon, deux adolescents crédibles, unissent leur maîtrise du virtuel pour venir à bout des ravisseurs. Un roman facile à lire pour le jeune public, dans lequel Arthur Ténor parvient à glisser des références à Shakespeare ou à La Planète des Singes, de quoi pousser les plus curieux à enrichir leur culture littéraire. SM

Posté par arthurtenor à 15:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juin 2022

Collection " Vis la vie... " vous voulez en savoir plus...

Voici la présentation de cette collection reconnue particulièrement innovante, en trois questions/réponses :

Comment vous est venue l’idée de ce concept innovant ?

C’est à la sortie d’une salle de cinéma, alors que j’étais bouleversé et encore sous le choc admiratif de ce que je venais de voir. Le film s’appelait 1917 de Sam Mendès. Les vingt premières minutes en particulier m’ont littéralement scotché à mon siège. En deux mots : après un gros plan fixe sur le visage d’un soldat anglais dans la Somme, la caméra se lance sur les talons de ce jeune combattant dans le dédale spectaculaire des tranchées. Par la suite, nous ne le quitterons quasiment pas à plus de quelques mètres. Ce procédé cinématographique a un pouvoir immersif époustouflant. C’est d’abord cela que j’ai voulu reproduire, via l’écrit, par une tentative que j’espère réussie – aux lecteurs de nous rassurer sur ce point – « d’immersion littéraire totale ». Ensuite, avec l’éditeur – je dois souligner que ce fut un travail d’équipe enthousiasmant – nous avons enrichi le concept, avec ce résultat que pour ma part je trouve vraiment « exceptionnel » et pardon pour cet accès de fierté.

En quoi ce concept est-il si innovant, car au fond c’est bien le rôle premier d’un roman que de capturer la conscience du lecteur et de l’immerger dans une histoire?

Bien sûr ! Avec Vis la Vie, nous restons dans le domaine de la littérature. Mais tout de même, ce livre offre une combinaison de particularités qui, ensembles, forment une œuvre que je crois vraiment innovante. Pourquoi ? Parce que...

* ce n’est pas un roman, alors qu’il s’agit pourtant d’une fiction. Il n’y a pas d’intrigue construite autour d’un enjeu qui trouve son dénouement après maintes péripéties. C’est juste le récit de guerre d’un de ces millions de Poilus de 14-18, qui reçoit un jour son livret militaire et qui finit… à Verdun dans le cas de Lucien Mathurin.

* le style de narration. Pour renforcer l’effet immersif, j’ai choisi d’utiliser tout au long du récit la deuxième personne du singulier. « Tu t’appelles Lucien Mathurin, tu es soldat de 1ère classe. Voici le récit de ta terrible expérience de la guerre « moderne»

* la richesse iconographique (documents et photographies d’époques) et les nombreux encadrés explicatifs qui apportent des définitions, des présentations de personnages historiques clés, des compléments informatifs multiples...

* les pauses dites « Jouer pour retenir », où la mémoire, la concentration, les connaissances tout fraîchement acquises par les lecteurs, seront sollicitées.

* l’intégration à un moment particulièrement fort du récit d’une immersion de type « roman dont vous êtes le héros ». Le lecteur devra faire des choix en plein assaut, dont son destin va dépendre.

* Le final enfin, car il est le récit véridique de ce qu’à vécu mon grand-père paternel dans les tranchées. C’est hallucinant et montre la puissance de l’esprit, aussi bien destructrice que salvatrice, confrontée à l’inimaginable l'inconcevable.

C’est donc d’avoir combiné toutes ces particularités dans une seule œuvre qui, à mon sens, donne à celle-ci sa force et son originalité.

Quelle sont vos prochaines envies d’immersions littéraires totales ?

Eh bien, que diriez-vous de vous glisser dans la vie d’une jeune marquise, à la cour du Roy Soleil, à l’époque précisément de la fameuse et mystérieuse affaire des Poisons ? Ou alors d’être l’un des passagers – pas forcément rescapé – du Titanic, et pourquoi pas de vivre en direct à travers les yeux d’un adolescent l’engloutissement de Pompéï.

 

Les idées ne me manquent pas, mais j’espère bien que les lecteurs sauront aussi nous suggérer leurs envies… et leurs rêves.

 

Posté par arthurtenor à 18:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

De bon augure pour cette nouvelle collection...

Alors que sort en librairie le deuxième titre de la collection Vis la Vie... nous apprenons que le premier est sélectionné dans le prestigieux Grand des jeunes lecteurs de la PEEP. Résultat en septembre. On croise les doigts...

Peut être une image de 1 personne, livre et texte qui dit ’38ème Grand prix des jeunes lecteurs Catégorie2 5ème, 4ème,3ème) LUCIEN MIS TRANCHEES Lucien, dans l'enfer des tranchées de deArthurTénor Arthur Editions Scrineo URSIBEL Ursibelfils de la grande Ourse de Caroline CarolineJeanere Editions Laffont f Jeunesse WSETNRON Les fins de moi sont difficiles de Hubert Ben Kemoun Editions: FlammarionJeunesse LES FINS MOI SONIT NIFFICILES 3 POING LEVE Poing levé de Yaël Hassan Editions: Muscadier Corps de Fille eMarie-Lenne Fouquet Hauts CORPS DE FILLE E FRERE! Frère! Jean Tévélis Editions: Magnard Jeunesse Plein Gris Marion Brunet Editions PocketJeunesse PLEIN GRIS SANGLIERS Sangliers dP”R Editions Didier Jeunesse peep.’

Voici le tout nouveau...

Couv capture P4

Aurore, marquise à Versailles

Pour les lecteurs à partir de 14 ans - Illustré par Myrtille Vardelle

Vous vous appelez Aurore de Bréa-Montbrisac et vous êtes une jeune marquise de seize ans.

En ce printemps de l’année 1682, vous avez l’immense privilège de vous rendre pour la première fois à la cour du Roy Soleil, chaperonnée par votre tante et votre femme de chambre.

Dans un château de Versailles encore en chantier, vous découvrez un monde d’intrigues et de jalousies, où vous croiserez les personnages les plus illustres de votre temps. Et, qui sait, peut-être ferez-vous des rencontres bouleversantes ?

Vos choix auront un grand impact sur votre réputation, et même votre place à la cour… Réfléchissez donc bien avant d’agir, car toute erreur se paye cher sous le soleil de Versailles !

 

Pour lire un extrait :


https://fr.calameo.com/read/000338488b672dc167592

Posté par arthurtenor à 18:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mai 2022

Une vidéo-critique à voir absolument !

Quel beau travail vidéo ! Un auteur peut-il rêver mieux ? Une adaptation ciné peut-être...

 

https://youtu.be/UUGKAseSbc0

Posté par arthurtenor à 17:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mai 2022

Lu sur Takalirsa ! Et ça fait bien plaisir...

https://www.takalirsa.fr/les-poup%C3%A9es-savantes/

Posté par arthurtenor à 11:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mai 2022

Le prochain Vis la vie arrive !

Encore un petit mois de patience et vous pourrez découvrir le deuxième récit en immersion littéraire de la collection Vis la vie, publié par Scrineo Jeunesse. Le premier titre était " Vis la vie de Lucien dans l'enfer des tranchées ".

Si le coeur vous en dit, vous pouvez en découvrir les premières pages sur le site Calaméo : https://fr.calameo.com/read/000338488b672dc167592

Et en avant-première voici la couverture complète (plat4).

Bientôt d'autres informations...

 

Couv capture P4

Posté par arthurtenor à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 avril 2022

Lu sur...

Quelle brillante critique, pas seulement parce qu'elle est positive et m'honore, mais surtout parce qu'elle est intelligente (le fond du message est parfaitement cerné) et particulièrement bien rédigée. Félicitations à son autrice, vraiment.
https://dragonlyre.wordpress.com/2022/04/21/no-limit-la-violence-arthur-tenor/

No Limit La Violence ! – Arthur TÉNOR

PRÉSENTATION DU LIVRE

⌧ CARACTÉRISTIQUES ⌧
Titre : No Limit La Violence !
Auteur : Arthur TÉNOR
Éditeur : Scrineo Engagé
Parution : 06 Janvier 2022
Pagination : 211
Prix : 10,90 €
★ Jeunesse ★

 

« À 14 ans, Hugo n’a connu que des écoles des quatre coins du monde, et n’a jamais vécu en France. Jusqu’au jour où, contraint de regagner le pays avec ses parents, il intègre un collège supposé ordinaire où il espère bien faire de nouvelles rencontres. Sa déception va être cruelle. Car, très vite, il découvre que son nouveau collège est un chaudron frémissant de vieilles rivalités de quartiers, où deux clans se livrent une guerre sans merci. Laquelle, de la bande des Mariniers ou de celle des Tanneries, dominera l’autre ?
Hugo se sent comme un extraterrestre dans ce monde de la violence adolescente ordinaire. Et il tient absolument à rester neutre. Pourtant, et presque en toute conscience, il va se laisser piéger. Jusqu’où ? »

 

EXTRAIT

CHRONIQUE

Hugo a quatorze ans et a changé d’école au gré des mutations de son père à l’international, jusqu’à ce qu’une maladie contraigne ce dernier à se rapatrier en France le temps de sa convalescence. Quand l’adolescent débarque au collège de son nouveau secteur, il ne s’attendait pas à une telle guerre des tranchées entre les représentants de deux quartiers : les Mariniers et les Tanneries. Garçon sans histoire, posé et réfléchi, Hugo observe d’abord les rivalités de loin. Un beau jour, un smartphone finit malencontreusement cassé pendant un de ces jeux idiots où on se lance un objet entre copains pour agacer un tiers, et à partir de là, c’est l’escalade. L’autre bande réclame justice, la spirale infernale de la vengeance est en marche, avec de moins en moins de remords et d’inhibition chez les différents intervenants. Si au départ, Hugo semblait vouloir aider à rétablir la paix entre les deux clans, son caractère change au contact de l’effet de groupe. Il émerge rapidement de lui un sentiment de supériorité, une audace, un trop-plein d’assurance qui lui font sous-estimer la gravité de la situation et les tensions flambent encore lorsqu’il refuse de prendre part aux altercations aux côtés des habitants de son quartier. Ses tentatives de médiation se soldent toutes par des échecs criants qui le font presque passer au rang d’ennemi n°1, toutes bandes confondues. Trouvera-t-il enfin les mots justes pour ramener le calme avant que l’irrémédiable ne se produise ? Saura-t-il désamorcer la bombe sur le point de faire exploser leur quotidien ?

Entre cyberharcèlement, bastons sur le parking, bizutage dans les toilettes, vandalisme et bris d’objets, les violences ne manquent pas, comme le laisse supposer le titre de cet ouvrage. La gravité des faits empire au fil des pages et on finit par ne plus voir d’issues possibles à toute cette haine héritée d’on ne sait trop où, mais qui doit remonter à bien plus loin qu’un simple nom de rue et une rivière servant de frontière physique entre les « gentils » et les « méchants ». Arthur Ténor veille à ce que sa plume reste accessible à tous, ce qui en fait un ouvrage idéal dès les premiers jours de collège, justement. La construction de son intrigue dénote un travail de réflexion certain, l’escalade de la violence se fait subtilement, tout comme le changement de comportement d’Hugo. Ce dernier n’est pas si innocent que cela dans le fond, puisque quand il commence à déraper dans son approche du problème, il ne cesse de rechercher l’aval de son Maître Zen à l’autre bout du monde afin de taire des doutes qu’il sait légitimes. Le parallèle avec les Jedi de Star Wars est d’ailleurs bien trouvé, car en se servant de cette référence de pop culture, l’auteur facilite l’identification de ses jeunes lecteurs à son personnage principal. C’est une saga qui parle à chacun à travers les âges, que l’on soit fan ou non ! En bref, Hugo n’est encore qu’un enfant. Il est humain, et donc faillible. En dépit de ce qu’il peut parfois penser, il n’a pas la science infuse, il commet des erreurs et devra un jour ou l’autre en payer le prix.

Nuances ou pas, Arthur Ténor ne fait toutefois aucune concession sur ce mal qui ronge les quartiers. La violence qui appelle à plus de violence, la surenchère jusqu’à ce qu’il soit trop tard pour regretter. Je ne m’attendais d’ailleurs pas à ce que l’auteur aille si loin vu le public visé ; la chute de ce récit ne m’a que d’autant plus choquée. L’ensemble reste crédible et chacun sait que cela arrive, par chez nous et ailleurs dans le pays, dans le monde, mais d’être ainsi mis au pied du mur, face aux conséquences désastreuses de ce qui avait débuté par une bête altercation autour d’un smartphone dernier cri, cela contribue forcément à la remise en question, à l’éveil des consciences, au besoin de dialoguer sur des faits similaires pour éviter que cela ne se reproduise. L’auteur ne nous ménage pas, mais on sent une grande humanité dans son message. C’est un cri de ralliement, un « c’est assez ! » d’anthologie. On ne peut que déplorer l’incroyable gâchis auquel n’aboutit que trop souvent pareil cycle de vengeances. En dépeignant un gentil garçon ordinaire et en situant l’action dans un coin de France qui l’est tout autant, Arthur Ténor nous rappelle que personne n’est à l’abri de ce genre d’événements. À chacun de rester vigilant et demander de l’aide aux adultes quand cela va trop loin… et tant pis pour ce qu’en diront les copains…

Posté par arthurtenor à 10:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 avril 2022

Si vous avez aimé Les animaux fantastiques...

Si vous aimez les créatures fantastiques, telles celles qu'on croise dans le film sorti récemment (Les secrets de Dumbeldore), vous pourriez apprécier cette virée de l'autre côté du miroir, lorsque grâce à la physique quantique, l'être humain sera capable d'aller explorer les mondes imaginaires.

Cette aventure s'intitule " Les Fabuleux ", parue chez Scrineo Jeunesse, et bien entendu disponible...

 

Les Fabuleux-A Ténor

Les Fabuleux entraîne le lecteur dans un voyage extraordinaire vers l'infiniment petit, jusqu'à ce point ultime où son esprit quittera le monde ordinaire, pour entrer dans l'un des infinimondes de l'Imaginaire, le Royaume des Sept Tours. Avec les premiers explorateurs supra-exotiques, il rencontrera « les Fabuleux » : des elfes, des frères-seigneurs, des spectres et toutes sortes de créatures fantastiques parmi lesquelles les redoutables orques des mondes noirs. Mais les héros les plus dangereux de ce récit, ceux par qui les pires malheurs arrivent… c'est nous !

Les Fabuleux n'est pas seulement un récit d'aventure fantastique dans lequel se mêlent réalités du monde moderne et héroic fantasy, où se produisent les plus incroyables rencontres, où se nouent les plus improbables liens d'amitiés et même d'amour entre des Fabuleux et des hommes, c'est aussi la démonstration du pouvoir de nuisance des Conquistadors de l'Imaginaire. Mais comme dans le monde réel, après le temps de l'exploration, puis ceux de la conquête et de la mort, vient le temps de la Sagesse. Enfin... espérons.

 

 

 

Posté par arthurtenor à 11:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 avril 2022

Nouvelle chronique pour " No limit la violence "

C'est sur Instagram...

On ne saurait espérer mieux...

lantredubonheur​​​​​​​​

Avouez que cette couverture a tout pour attirer et puis le résumé n’est pas en reste lui non plus On ne peut qu’être intrigués et vouloir découvrir ce roman et je n’ai aucun regret, car ma lecture s’est terminé en coup de cœur.​​​​​​​​
On va suivre Hugo qui arrive en France et avec lui, on va découvrir le harcèlement et la violence, que ce soit au niveau de son établissement scolaire, mais également à l’extérieur. On va également se retrouver face à une guerre des clans qui nous semble totalement réaliste. Ce qui nous prouve que ça doit réellement exister dans la vie de tous les jours. ​​​​​​​​
Dans ce roman, l’auteur nous met au pied du mur face à toute cette problématique et il ne mâche pas ses mots, mais c’est vraiment une bonne chose. Car c’est ce genre de bouquin qui va faire prendre conscience aux jeunes des conséquences de toute cette violence gratuite. Se rendre compte de la portée de ses actes est une choses très importante et Arthur Ténor l’explique bien à travers sa plume. ​​​​​​​​
Hugo va bien chercher à rester en dehors de toute cette violence, de cette colère et de ce harcèlement, mais l’auteur va nous faire comprendre qu’il est bien difficile de ne pas prendre parti quand on est tiraillé entre deux clans. Nous allons nous sentir très proche de Hugo, ce jeune qui va nous toucher et certaines scènes vont même nous choquer en tant qu’adulte, car on est loin de s’imaginer jusqu’où tout peut aller.​​​​​​​​
On est ici dans la collection « Engagé » de Scrineo et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on est vraiment dans un roman engagé qui va faire réfléchir toute personne qui le lira, que ce soit un adulte ou un ado. Il est impossible de rester de marbre devant une telle histoire.​​​​​​​​

Posté par arthurtenor à 10:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]