Je ne l'ai jamais fait, mais l'envie m'en a pris, alors... Voici l'incipit du roman que je viens cet après-midi d'attaquer. Un moment toujours très particulier, mêlant appréhension et excitation. Bref, voici cette première phrase (que je modifierai sûrement plus tard) : " Certains jours, dès les premières notes sibyllines de son réveille-matin zen, une rareté qui tintinnabulait tel un carillon-bambou caressé par une douce brise, Lili ouvrait les yeux, prenait une profonde inspiration… et souriait à la vie. "