31 janvier 2018

Chronique sur la Théorie du complot...

http://ocalypso.canalblog.com/archives/2018/01/31/36100010.html

31 janvier 2018

La théorie du complot

couv22467639

 

 La théorie du complot

Arthur Ténor

Scrineo, 2018

174 p.

10.90 €

 

Ma note : 17/20

 

 

 

 

 

 

 

Résumé éditeur

On nous ment ! Oui, mais qui ?
Sébastien, passionné de canulars et autres farces sur Internet, prend un malin plaisir à alimenter la grande mode de la théorie du complot.
Les attentats du 13 novembre ? Une aubaine pour créer son propre site d'informations frauduleuses et lancer les rumeurs les plus farfelues. Un hobby apparemment innocent, qui va le mettre sur le chemin de personnes bien malintentionnées.
Malheureusement, quand l'euphorie de la célébrité se dissipe, Sébastien est déjà bien trop pris dans la toile pour en sortir indemne... Alors, info ou intox ?

 

 

Mon avis

Après Je suis Charliberté et Guerre des idées au collège, Arthur Ténor revient sur les théories du complot qui ont suivi les attentats de Paris en 2015. Petit génie de l'informatique, son héros autiste s'amuse à lancer des fausses informations sur Internet et observer leur vitesse de propagation. C'est fou comme on peut faire croire n'importe quoi à partir de preuves bidons ! Mais en créant son propre site d'infos et en acceptant d'en relayer certaines, proposées par un inconnu rencontré sur Internet, il participera aux théories du complot mettant en cause le gouvernement lui-même, sans se rendre compte des conséquences.

Les rouages de la rumeur, des hoax et des théories du complot véhiculées par Internet sont bien expliqués à travers cette histoire, exemples précis à l'appui. L'auteur reprend ainsi les idées abracadabrantes qui ont pu circuler à propos des attentats et dont les ados se sont nourris via les réseaux sociaux (j'en ai découvert certaines grâce à ce roman et en voici tout un florilège : http://www.wikistrike.com/2015/11/breaking-news-la-preuve-que-les-attentats-de-paris-sont-un-false-flag.html).

Un roman qui interroge donc sur l'esprit critique dont il faut savoir faire preuve face aux informations aujourd'hui et qui aborde également le sujet de l'endoctrinement sur Internet. A faire lire à nos élèves !

 

 

"Malheureusement, songe-t-il avec fatalisme, les rumeurs fumeuses sont devenues si nombreuses sur le web que chacune voit se diluer de plus en plus son "potentiel d'embrasement" - expression qu'il a inventée pour désigner le pouvoir de diffusion, donc de nuisance, d'un hoax." p.9

 

"D'ailleurs, se demande-t-il, quel canular va-t-il concocter à partir des attentats de Paris ? Un vague scrupule affleurant sa conscience tente un instant de l'en dissuader, mais comment résister à un événement d'une telle ampleur émotionnelle et d'une telle portée historique ?" p.18

 

"[...] Moi, je ne suis que le webmaster de Vendredit maudit. Les articles ne sont pas signés par moi, mais par Lucidas.

- Peut-être, mais tu es quand même responsable de ce que tu publies.

- Pas du tout ! Je suis comme un journaliste d'investigation : une source bien informée me fournit des infos, et je les publie parce que le monde a le droit de savoir. Point barre !" p.90

 

 

 

Merci aux éditions Scrineo

Scrineo

 Lu également sur le site http://hleroy.canalblog.com/archives/2018/02/07/36122460.html

La théorie du complot

complot

Sébastien est plutôt un solitaire. Il passe beaucoup de temps dans sa chambre, sur internet. Juste après les attentats du 13 novembre, il lui vient une idée de génie : créer sous pseudo, un site d'informations plus ou moins sérieuses pour faire le buzz autour de rumeurs. Mais cette initiative le met sur le chemin de Lucidas, un mystérieux correspondant qui lui propose de l'argent pour publier des photos...

Arthur Ténor a déjà publié des romans sur des thèmes d'actualité, des sujets qui font débat dans notre société : "Je suis Charliberté" sur la liberté d'expression ou "Guerre des idées au collège" sur la laïcité. Ce dernier livre est dans cette lignée. L'auteur montre très clairement la dérive progressive d'un projet anodin, voire au départ plutôt amusant, vers ce qui s'apparente à une campagne de propagande dangereusement menée en sous-terrain par des groupuscules obscurs. Le récit est prenant et réaliste car on reconnaît en Sébastien nombre d'ados un peu naïfs, capables de se laisser manipuler. Sa copine Hespérie, la voie de la sagesse, essaie bien de le dissuader de continuer mais en vain. Les derniers chapitres ramènent brutalement Sébastien à la réalité de ses actes. Un livre qui ne se veut pas être une leçon de morale mais qui démonte bien les mécanismes d'une forme d'embrigadement. A mettre entre toutes les mains, dès la 4e.

Posté par arthurtenor à - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Chronique sur la Théorie du complot...

Nouveau commentaire