C'est sur le site accrodeslivres...

http://accrocdeslivres.blogspot.fr/2017/02/je-suis-boloss-mais-je-me-soigne.html

Je suis boloss, mais je me soigne ! d’Arthur Ténor

Je_suis_boloss

Mon avis
Je suis boloss, mais je me soigne ! est un roman intéressant à la fois sur le comportement des ados entre eux et aussi sur la dangerosité des réseaux sociaux si on les détourne. Deux sujets importants car on sait que les cas de harcèlement sont légions et peuvent faire beaucoup de dégâts.
Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite. Il s’agit d’un roman court d’une centaine de pages, donc on sait rapidement à quoi s’en tenir. Mais l’auteur aura réussit néanmoins à faire passer le message, c’est une histoire qui peut laisser place au débat et à la discussion sur le sujet.
Dans ce roman on reste assez « gentil », on ne montre pas les extrêmes, notamment le suicide que cela peut engendrer à force du harcèlement continu, aussi bien à l’école que chez soi avec la magie des réseaux sociaux qui sont détournés de leur but premier, mais cela peut laisser à présager le pire si jamais on utilise. Et puis le ton est assez léger, on suit le quotidien de Clément qui n’est pas évident et qui pour se venger de ses bourreaux va utiliser un stratagème pour les ridiculiser : créer de faux compte Facebook en utilisant une fausse identité. Cela paraît dans un premier temps anodin mais évidemment, tout ne va pas se passer comme prévu et cela n’aura pas tout à fait l’effet escompté, surtout s’il en perd le contrôle.
Clément est un garçon lambda qui est pris pour la tête de turc. On ne peut que s’attacher à lui et à vouloir l’aider même s’il est évident que ce n’est pas facile de se sortir d’une telle situation tout seul. Le risque est de s’enfermer et se taire et c’est comme ça qu’on rentre dans une spirale infernale et que cela peut pousser nombres d’adolescents à commettre le pire. Là, ce n’est pas le sujet mais forcément on y pense, on voit qu’il souffre de la situation mais une aide inopinée pourra lui être bénéfique. J’ai beaucoup aimé la manière dont elle était amenée d’ailleurs car elle a poussé Clément à réfléchir sur bon nombre de choses et la fin pour cela prête à sourire.
En bref, Je suis boloss, mais je me soigne ! est un roman assez léger dans l’ensemble mais qui traite de sujets bien sérieux. On voit ici une situation bien précise de harcèlement puis ensuite de vengeance, qui en soi reste « soft » mais qui peut en montrer les dérives très facilement si on ne fait pas attention. C’est un livre intéressant qui peut amener à la discussion et à réfléchir sur le cas du harcèlement et des réseaux sociaux.